Search

Login

Léon-François COMERRE (1850-1916) Dessin, Le Jour vers 1900

Proposed by 
  • Gallery Number: 82-83-84 Allée 1
  • Gallery Name: MLD Antiquités
  • Period: 20th century
  • Style: -
  • Material: Dessin sur papier
  • Place of origin: France
  • Signature: Léon François Comerre
  • Price: Nous consulter

Léon-François COMERRE (1850-1916) Dessin, Le Jour vers 1900

 

Nous avons le plaisir de vous présenter un joli dessin représentant la figure du Jour, d’après une sculpture de Michel-Ange ornant le tombeau de Julien de Médicis. Vers 1533 Michel-Ange a réalisé quatre sculptures allégoriques en marbre représentant le Jour, la Nuit, l’Aurore et le Crépuscule qui ornent toutes quatre les tombeaux des Médicis dans l’église de San Lorenzo à Florence.

 

Notre dessin est signé en bas à droite et daté " C : 4 avril 1900 / F : 16 mai " pour les dates de commencement et de fin au dos.

 

Dimension sans cadre : Largeur 58,5 cm - Hauteur 46 cm.

 

Léon-François Comerre, né le 10 octobre 1850 à Trélon (arrondissement d'Avesnes), et mort le 20 février 1916 au Vésinet, est un peintre et sculpteur orientaliste français.

Il est l'oncle du peintre Albert Gleizes.

 

Biographie :

 

Fils de Oscar Louis Comerre, instituteur, et d'Appoline Knorr, Léon-François Comerre se retrouve à Lille où sa famille s'installe en 1853. Il est l'élève du peintre Alphonse Colas. En 1867, il obtient une médaille d’or à l'Académie de Lille et une bourse du Département du Nord qui lui permettent de poursuivre ses études à Paris. En 1868, il entre dans l’atelier d'Alexandre Cabanel, dont il subira l'influence orientaliste, puis est admis à l’École des beaux-arts de Paris. Il y obtient la grande médaille d'émulation décernée par le ministre des Beaux-arts.

Mobilisé à la guerre de 1870, il reprend la peinture une fois libéré et expose pour la première fois au Salon de Paris de 1871 avec portrait intitulé L'Italienne. Il y présente de nouveau son travail en 1874 puis en 1875, date à laquelle il obtient une médaille de 3e classe pour Cassandre.

À partir de 1872, il monte plusieurs fois en loge pour le concours du grand prix de Rome. Il reçoit le prix de Rome en peinture d'Histoire de 1875 pour L’Annonce aux bergers. La ville de Lille, très honorée que, pour la première fois, un de ses élèves de l'École académique de Lille obtienne ce grand prix, lui décerne une médaille d'or grand modèle. Après un court séjour d'études en Belgique et en Hollande, il réside en Italie à la villa Médicis de janvier 1876 à décembre 1879. Il enverra en France : Jézabel dévorée par les chiens, Junon en 1878, et Le Lion amoureux en 1879.

Installé à Paris dans un hôtel particulier où il a un atelier au 67 rue Ampère, il trouve l'atelier de ses rêves au Vésinet et en confie l'aménagement à l'architecte Louis Gilbert. C'est à partir de 1884 qu'il y vient toutes les semaines et finit par s'y installer avec sa famille. Il y restera jusqu'à sa mort. Il est élu conseiller municipal du Vésinet de 1904 à 1908, sous le mandat de Gaston de Casteran. En 1909, il est nommé Rosati d'honneur1.

Son épouse, Jacqueline Comerre-Paton (1859-1955), est également une artiste peintre. Après la mort de son mari, elle donne à la ville de Trélon le tableau La Poupée de Cosette (ou Cosette endormie) en son souvenir. Leur fils, l'architecte Maxime Comerre, fera en 1928 l'acquisition d'une petite maison dans la ville, au 15 rue des Charmes.

La succession de sa petite-fille, Denise Lion-Comerre, mit sur le marché de l'art le fonds d'atelier de son grand-père (343 lots) le 3 février 2003. La ville de Trélon y fit l'acquisition de huit tableaux dont l'Étude de tête féminine sur fond bleu, Le Chapeau à plumes, La Petite Fille au cerceau, Le Clin d'œil, Femme en tenue de bal et Femme au Chapeau noir.

 

Musées :

 

Musée des beaux-arts de Béziers

Musée des beaux-arts de Caen

Musée de Budapest

Musée de Sydney

Musée du Trélon

 

Léon François Comerre The Day Early-20th Century Drawing Circa 1900

 

We have the pleasure to present you a lovely drawing based on Michel-angel statue, decorating the grave of Julien de Medicis in San-Lorenzo church in Florence.

 

Our drawing is signed on the lower-right by Léon François Comerre and is dated 4th April 1900 to 16th May 1900.

 

Beautiful work early-20th century, circa 1900.

 

Sizes: 18.11 In. H - 23.03 In. W 

 

Museum :

 

Beaux-Arts Museum city of Béziers

Beaux-Arts Museum city of Caen

Budapest Museum

Sydney Museum

Trélon Museum

 

Léon François Comerre (10 October 1850 – 20 February 1916) was a French academic painter, famous for his portraits of beautiful women.

 

Life :

 

Comerre was born in Trélon, in the Département du Nord, the son of a schoolteacher. He moved to Lille with his family in 1853. From an early age he showed an interest in art and became a student of Alphonse Colas at the École des Beaux-Arts in Lille, winning a gold medal in 1867. From 1868 a grant from the Département du Nord allowed him to continue his studies in Paris at the famous École Nationale supérieure des Beaux-Arts in the studio of Alexandre Cabanel. There he came under the influence of orientalism.

Comerre first exhibited at the Paris Salon in 1871 and went on to win prizes there in 1875 and 1881. In 1875, he won the Grand Prix de Rome for his painting "L’Ange annonçant aux bergers la naissance du Christ" (The Angel announcing the birth of Christ to the shepherds). This led to a scholarship at the French Academy in Rome from January 1876 to December 1879. In 1885 he won a prize at the "Exposition Universelle" in Antwerp. He also won prestigious art prizes in the USA (1876) and Australia (1881 and 1897). He became a Knight of the Legion of Honour in 1903.[1]

He exhibited in London at the Royal Academy and the Royal Society of Portrait Painters, and in Glasgow at the Glasgow Institute of the Fine Arts.[2]

In 1884, he moved to Vésinet, a suburb of Paris, where he remained until his death in 1916.

His wife Jacqueline Comerre-Paton was also a painter. His nephew was the renowned artist Albert Gleizes.

A "Catalogue raisonné" of Comerre's work was published in 1980 by Les Presses Artistiques, Paris.

 

 

Coordonnées

  • Galerie n° : 82, 83 & 84 - Allée 1
  • Nom : Debono
  • Prénom : Laurence & Marc
  • Téléphone Portable : +33 (0)6 07 57 42 55
  • Téléphone Fixe : +33 (0)1 40 10 83 63

Pour parcourir le catalogue de l'antiquaire : cliquez ici

Website: www.parisantique.com Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

NOTE ! This site uses cookies and similar technologies.
If you do not change the settings of your browser, you agree.