85, rue des rosiers 93400 Saint-Ouen +33 (0) 1 40 11 59 69 info@marchebiron.com
Vous êtes ici Accueil . Le Catalogue . Art d'Asie . Grand vase Famille verte de forme Guanyin, époque Kangxi (1662-1722)

Grand vase Famille verte de forme Guanyin, époque Kangxi (1662-1722)

Proposé par

Grand vase de forme dite Guanyin à décor en émaux de la Famille verte de personnages contemplant du haut de la terrasse d'un Palais des femmes ramassant des nénuphars dans une barque, le reste du décor occupé par un immense rocher de lettré troué, règne de Kangxi (1662-1722).

L'élégante silhouette de ce vase est dite Guanyin car c'est une des deux formes répertoriées pour les ustensiles à eau lustrale associés aux représentations de la déesse de la compassion Guanyin.

Ces grands vases ont de toute évidence été produits sur une échelle très confidentielle au 18ème siècle sous le règne de Kangxi et plutôt pour le marché domestique chinois car le plus souvent traités en décor plein avec un usage réduit des réserves sur l'épaulement et le haut du col comme ici.

Il faut donc se tourner vers les collections des musées (voir ci-après le Musée Guimet ou le Musée de Washington D.C. ) et quelques rares exemples dans les salles de vente internationales pour trouver des équivalents, chaque fois différents toutefois, ce qui plaide en faveur d'une fabrication à l'unité et originale pour chacun de ces rares spécimens qui illustrent l'art des émaux Famille verte à leur apogée. Notre vase, de surcroît décoré de personnages, ce qui est notablement plus rare que ceux auxquels on peut le comparer car représentant paysage, dragon ou oiseaux, est donc probablement unique dans sa catégorie.

Les émaux de notre vase auraient été jadis qualifiés d'"émaux tendres", terminologie attribuée par les académiques d'avant guerre pour décrire le phénomène sans doute expérimental et contrôlé d'émaux se superposant ou coulant légèrement les uns sur les autres et qu'on pense voulu, car il est aussi attesté sur des bols et des plats à décor secret (anhua) de dragons impériaux marqués Kangxi avec une peinture de fleurs en émaux Famille verte quelque peu tremblante ou impressionniste. Effectivement le subtil et imprévisible mélange des émaux ajoute sur notre vase un surcroît de mouvement et de vie surprenant au décor.

Tranchant avec l'esthétique nette et parfois un peu plus scolaire des vases Famille verte exécutés sous Kangxi pour le marché étranger, notre vase s'inscrit en effet dans une logique davantage marquée du côté mandarinal et lettré car dérivée à l'évidence de procédés stylistiques plus libres et audacieux dictés par la peinture chinoise classique.

Références : pour un vase similaire mais à fond jaune, voir le Musée Guimet à Paris (illustré p.181 dans la "Céramique Chinoise Ancienne", Alexandre Hougron, Éditions de l'Amateur, 2015) ; le musée de Washington D.C pour un spécimen à fond vert décoré d'un dragon ; pour un vase également à fond vert décoré d'oiseaux sur des branches fleuries, vente de Christie's New York, 15/09/2016, lot 896, étant à noter que ce dernier vase provient des collections du Metropolitan Museum de New York, ce qui atteste à nouveau de la présence de ce type de vase essentiellement dans des musées.

 

A large Guanyin-shaped vase decorated in Famille verte enamels with figures contemplating from the top of the terrace of a Palace women collecting water lilies in a boat, the rest of the decoration with a huge scholar rock, reign of Kangxi (1662-1722).

The elegant silhouette of this vase is called "Guanyin" because it is one of the two forms listed for the pure water utensils associated with the representations of the goddess of compassion Guanyin.

These large vases were obviously produced on a very confidential scale in the 18th century under the reign of Kangxi and rather for the Chinese domestic market because most often treated in full decoration with a reduced use of the reserves on the shoulder and the top.of the neck as here. It is therefore necessary to turn to museum collections (see the Guimet Museum or the Washington DC Museum below) and a few rare examples in international sales to find equivalents which are different each time however, which pleads in favor of an individual and original manufacture for each of these rare specimens which illustrate the art of Famille verte enamels at their peak. Our vase, moreover decorated with figures, which is notably rarer than those to which we can compare it because they represent a landscape, a dragon or birds, is therefore probably unique in its category.

The enamels on our vase would have been qualified in the past as "soft enamels", a terminology attributed by pre-war academics to describe the undoubtedly experimental and controlled phenomenon of enamels superimposing or flowing slightly on each other and it is widely believed tha it was the result of an intended process, because it is also attested on imperially marked Kangxi bowls and dishes with secret decoration (anhua) of dragons with over them a painting of flowers in enamels Famille verte somewhat trembling or impressionist. Indeed, the subtle and unpredictable mixture of its enamels adds to our vase an additional movement and surprising life to the decor.

Contrasting with the clear and sometimes a little more scholarly aesthetic of the Famille verte vases produced under the Kangxi era for the foreign market, our vase is part of a more marked logic on the mandarin and literate side because it is evidently derived from free and daring stylistic processes inpsired by the classical Chinese painting.

References: for a similar vase but with a yellow background, see the Musée Guimet in Paris (illustrated p.181 in "La Céramique Chinoise Ancienne", Alxeandre Hougron, Éditions de l'Amateur, 2015); also in the Washington D.C Museum for a green ground specimen decorated with a dragon; for a vase also with a green background decorated with birds on flowering branches, see a sale from Christie's New York, 09/15/2016, lot 896, it being noted that this last vase comes from the collections of the Metropolitan Museum in New York, which once again attests that this type of vase is painly represented in museums collections.

Informations supplémentaires

  • N° de Stand: 10
  • Galerie: Galerie Beauté Chinoise/ Victoria Hougron
  • Siècle: 18ème Siècle
  • Dimensions: Hauteur : 45 cm
  • Matériaux: Porcelaine
  • Provenance: Chine
Galerie Beauté Chinoise

Galerie 10 - Allée 1
Victoria Hougron
+33(0)7 51 26 78 70

Voir le catalogue de l'Antiquaire

https://www.marchebiron.com | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le Marché Biron
85, rue des Rosiers
120, avenue Michelet
93400 Saint-Ouen
Téléphone : +33 (0)1 40 11 59 69
Email : info@marchebiron.com

Newsletter

Réseaux sociaux

flogo rgb hex brc site 250 Twitter Logo WhiteOnBlue IG Glyph Fill youtube social square red

Plan des Puces

Plan des Puces de Saint-Ouen