85, rue des rosiers 93400 Saint-Ouen +33 (0) 1 40 11 59 69 info@marchebiron.com
Vous êtes ici Accueil . Le Catalogue . Autres Objets . coupe vide poche en bronze doré par Marionnet

coupe vide poche en bronze doré par Marionnet

Proposé par

Albert, Emile MARIONNET (Paris, 1870-Paris, après 1932)- Bel et ample plateau-présentoir de forme ovalisée exécuté en bronze doré savamment ciselé en haut ou fin relief de cônes, branchages feuillus, ramilles et aiguilles de pin. Traité avec vigueur et naturalisme, ce motif ornemental emprunté au monde végétal somme, sertit de ses ondoyantes lignes sinueuses les bords relevés du réceptacle aux prises latérales asymétriques évidées , se déploie en touffues arborescences sur ses pans internes dont il anime délicatement le fond à dessein laissé lisse et mat. Créé en 1912, ce plateau dit "Au Pin" fut présenté et exposé la même année lors de la XXe Exposition du Palais des Beaux-Arts de Monte-Carlo. Par son thème, il s'affilie à la "Sonnette d'appartement" à motif de pomme de Pin réalisée par ce talentueux Artiste-ciseleur représentatif dans les arts décoratifs de l'Art Nouveau français également datée de 1912 et, de nos jours, conservée à Paris, au Musée d'Orsay (Inv. 0A0 1505-Donation de la Galerie d'art Antonin Rispal). Signé en creux, au bas, à gauche en lettres majuscules: " A.MARIONNET."
Caractéristique de l'esthétique Art Nouveau de l'époque, cette pièce artistique concilie avec bonheur formes simples d'une grande plasticité, décor empreint d'un naturalisme empli de verve et destination domestique. Signée d'Albert, Ernest Marionnet (Paris, 1870- Paris, 193), la coupe-plateau ici présentée illustre de surcroît le travail scrupuleux de ce "talentueux Artiste-Ciseleur" dont la virtuosité technique ajustée à des modèles originaux établirent en son siècle la réputation.
 Au vu de cet objet de belle qualité, on en soulignera le modelé solide, le profil galbé rythmé de motifs aux reliefs rebondis (cônes de Pin, feuillage) ou d'une douceur toute picturale (aiguilles) pensés en harmonie avec les lignes ondoyantes engendrées par l'imbrication des branchages, ramifications et arborescences végétales de l'arbuste méditerranéen (Pinus pinea). Ces éléments naturalistes, subtilement répartis,libérent le champ central de la coupe afin d'en marquer la fonction ( réceptacle à cartes de visites,..) et plus, d'exhaler l'éclat du matériau-le bronze doré- dont l'artiste a su exploiter les possibilités de rendus.
Symbole de la fertilité associé dans le monde Antique aux festivités bachiques (Thyrse de Bacchus), la Pomme de Pin, motif ornemental séculaire prédominant du Style Louis XVI suscita lors de la période Art Nouveau un regain d'intêret: intégré à son répertoire ornemental ( Eugène Grasset, La plante et ses applications Ornementales, 1896-1901), elle devient un des liemotivs de prédilection des arts décoratifs (vase d'Emile Gallé, 1904; pièces mobilières; céramiques architecturales). Dans cette coupe-présentoir, A-E. Marionnet en livre une version savoureuse adaptée tant à l'univers ludique qu'aux besoins de la clientèle aisée fréquentant annuellement l'Exposition du Palais des Beaux-Arts de Monte-Carlo où elle fut pour la première fois présentée aux côtés d'autres créations de l'artiste (coupes en bronze doré aux "Mimosas", aux "Chardons"et "Noisettes"). Nous laisserons le mot de la fin à Jules Méry, rapporteur de cette manifestation "sélective,très significative, de haute valeur" où "les visiteurs, dans le tourbillon en fête de la vie du Littoral, viennent y chercher quelques réjouissances d'ordre supérieur, un peu de repos et beaucoup d'admiration" (Journal des Arts, 1912)
Paris, première moitié du XXe siècle, époque Art Nouveau, 1912.
Matériaux: bronze doré ciselé. Très bel état, dorure d'origne.
Albert, Ernest MARIONNET (Paris, 28 avril 1870-Paris, après 1932)- Artiste-Ciseleur, fabriquant d'objets d'Art.
Comme nombre d'artistes de sa génération évoluant en marge des réseaux académiques, A.-E. Marionnet dirigea ses talents de "merveilleux ciseleur" (G.Coquiot, 1899) vers les arts décoratifs appliqués à la parure fémine, aux objets usuels d'atours singuliers ou luxueux dont les années 1900-1910, sous la tutelle du style Art Nouveau, entérineront l'essor.
Au début de sa carrière oeuvrant pour des Maisons d'Orfèvrerie renommées -Hénin et Cie, Christofle et Cie-, A.-E. Marionnet, lauréat du Prix Crozatier en 1899, présente la même année au Salon des Artistes Français ses propres créations fort remarquées aux côtés de celles d'Henry Nocq (1869-1942),), d'Octave Lelievre (1869-1947). Ses envois de 1901 et 1902 -vitrines contenant des modèles de bijoux (boucles de ceintures), des vases, gobelets, plats " en argent massif cadré de capucines", .- sont dès lors loués pour leurs"matériaux précieux", leur charme raffiné et leurs " arrangements si jolis". Etabli en diverses adresses de la capitale comme Artiste-Ciseleur, Industriel (1910-1911),il revint seulement en 1912 en tant qu'Elève d'Auguste Delaherche (1857-1940)- collobarateur entre autres de la Maison Christofle- au-dit Salon avec une "vitrine" ((n°5301) comprenant un vase et un plateau" (modèle au Pin?). C'est à l'intérieur de cette fourchette chronologique restreinte ( 1900-1913)que s'épanouit son talent plébiscité par les critiques d'art de l'Exposition Internationale des Beaux-Arts de Monte-Carlo. En parallèle de garnitures de bureau de Style Empire ou Louis XVI, l'artiste y proposera des bijoux (pendentifs, peignes,broches, agrafes, boucles de ceinture) en argent, des nécessaires de bureau (cachets,coupes-papier, encriers, buvard-tampon), des vases-fleurs,des bonbonnières, des coupes et plats en bronze doré,...dont les formes, les motifs animaliers (cygne), floraux (capucines, glycines, narcisses, pensées,oeillets, mimosas, chardons), végétaux (noisettes, pin) ou figuratifs (Déese, La Source, enfant au ballon) résolument Art Nouveau conquirent une clientèle aisée ouverte à la nouveauté.
Encore appréciés lors de l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs de 1925, ses" remarquables ouvrages" honorent la carrière d'A.-E. Marionnet toujours actif en 1930-1932 au n° 54 de la rue Sévigné.

 

Albert, Emile MARIONNET (Paris, 1870-Paris, after 1932) - Beautiful and ample oval-shaped display tray executed in skillfully chiseled gilt bronze in high or fine relief of cones, leafy branches, twigs and pine needles. Treated with vigor and naturalism, this ornamental motif borrowed from the plant world sum, crimps with its undulating sinuous lines the raised edges of the receptacle with asymmetrical hollowed side grips, unfolds in bushy arborescences on its internal sides of which it delicately animates the bottom intentionally left smooth and matte. Created in 1912, this tray called "Au Pin" was presented and exhibited the same year during the 20th Exhibition at the Palais des Beaux-Arts in Monte-Carlo. By its theme, it is affiliated with the "Apartment doorbell" with a pinecone motif made by this talented Artist-carver representative in the decorative arts of French Art Nouveau also dated 1912 and, nowadays, preserved in Paris, at the Musée d'Orsay (Inv. 0A0 1505-Donation of the Antonin Rispal Art Gallery). Signed hollow, at the bottom, on the left in capital letters: "A.MARIONNET." Characteristic of the Art Nouveau aesthetic of the time, this artistic piece happily reconciles simple forms of great plasticity, decoration imbued with a naturalism filled with verve and domestic destination. Signed by Albert, Ernest Marionnet (Paris, 1870- Paris, 193), the tray cutter presented here illustrates the scrupulous work of this "talented Artist-Carver" whose technical virtuosity adjusted to original models established in his century the reputation. In view of this fine quality object, we will highlight its solid modelling, the curved profile punctuated by patterns with rounded reliefs (pine cones, foliage) or a very pictorial softness (needles) thought out in harmony with the undulating lines generated by the interweaving of branches, ramifications and plant trees of the Mediterranean shrub (Pinus pinea). These naturalistic elements, subtly distributed, release the central field of the cup in order to mark its function (receptacle for business cards, etc.) and more, to exhale the brilliance of the material - the gilded bronze - whose artist knew how to exploit the possibilities of rendering. Symbol of fertility associated in the Ancient world with bacchanalian festivities (Thyrse of Bacchus), the Pine Cone, predominant secular ornamental motif of the Louis XVI Style, aroused renewed interest during the Art Nouveau period: integrated into its ornamental repertoire ( Eugène Grasset, The plant and its ornamental applications, 1896-1901), it became one of the favorite themes of the decorative arts (vase by Emile Gallé, 1904; movable pieces; architectural ceramics). In this display cup, AE. Marionnet delivers a tasty version adapted both to the playful world and to the needs of wealthy customers who annually attend the Exhibition at the Palais des Beaux-Arts in Monte-Carlo where it was presented for the first time alongside other creations. of the artist (gilt bronze cups with "Mimosas", "Thistles" and "Hazelnuts"). We will leave the final word to Jules Méry, rapporteur for this "selective, very significant, high value" event where "visitors, in the festive whirlwind of life on the Coast, come to seek some higher-order festivities , a little rest and a lot of admiration" (Journal des Arts, 1912) Paris, first half of the 20th century, Art Nouveau period, 1912. Materials: chiseled gilt bronze. Very good condition, original gilding. Albert, Ernest MARIONNET (Paris, April 28, 1870-Paris, after 1932) - Artist-Ciseleur, manufacturer of Works of Art. Like many artists of his generation evolving on the fringes of academic networks, A.-E. Marionnet directed his talents as a "wonderful carver" (G.Coquiot, 1899) towards the decorative arts applied to female adornment, to everyday objects of singular or luxurious finery including the years 1900-1910, under the tutelage of the Art Nouveau style, will endorse the boom. At the beginning of his career working for renowned Goldsmiths -Hénin et Cie, Christofle et Cie-, A.-E. Marionnet, winner of the Crozatier Prize in 1899, presented his own creations at the Salon des Artistes Français the same year, which were highly noticed alongside those of Henry Nocq (1869-1942), Octave Lelievre (1869-1947). His shipments of 1901 and 1902 - showcases containing models of jewelry (belt buckles), vases, goblets, dishes "in solid silver framed by nasturtiums", .- are therefore praised for their "precious materials", their refined charm and their "so pretty arrangements". Established in various addresses in the capital as Artist-Ciseleur, Industrial (1910-1911), he returned only in 1912 as a student of Auguste Delaherche (1857-1940) - collaborator among others of the Maison Christofle- au-dit Living room with a "showcase" ((n°5301) including a vase and a tray" (Pin model?). It is within this limited chronological range (1900-1913) that his acclaimed talent flourished. by the art critics of the International Exhibition of Fine Arts in Monte-Carlo. Along with Empire or Louis XVI style office furniture, the artist will offer jewelry (pendants, combs, brooches, staples, buckles belt) in silver, office necessities (seals, letter openers, inkwells, blotter-stamp), vases-flowers, candy boxes, cups and dishes in gilded bronze,...including shapes, animal motifs (swan), floral (nasturtiums, wisteria, narcissus, pansies, carnations, mimosas, thistles), plants (hazelnuts, pine) or figurative s (Déese, La Source, enfant au ballon) resolutely Art Nouveau conquered a wealthy clientele open to novelty. Still appreciated at the International Exhibition of Decorative Arts in 1925, his "remarkable works" honor the career of A.-E. Puppet still active in 1930-1932 at n° 54 rue Sévigné.

Informations supplémentaires

  • N° de Stand: 51 et 52 allée 1
  • Galerie: ANTICOMANIA
  • Siècle: 20ème Siècle
  • Époque/Style: Art Nouveau
  • Dimensions: Longueur : 41 cm Largeur : 28 cm Hauteur : 4 cm
  • Matériaux: bronze doré
  • Signature: Albert Marionnet (1870 - après 1932)
  • Prix: 960 euros
Anticomania

Galeries 51 & 52 - Allée 1
Sabine Béteille
+33 (0)7 62 60 61 15
@anticomania
Voir le catalogue de l'Antiquaire

www.marchebiron.com | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le Marché Biron
85, rue des Rosiers
120, avenue Michelet
93400 Saint-Ouen
Téléphone : +33 (0)1 40 11 59 69
Email : info@marchebiron.com

Newsletter

Réseaux sociaux

flogo rgb hex brc site 250 Twitter Logo WhiteOnBlue IG Glyph Fill youtube social square red

Plan des Puces

Plan des Puces de Saint-Ouen