85, rue des rosiers 93400 Saint-Ouen +33 (0) 1 40 11 59 69 info@marchebiron.com
Vous êtes ici Accueil . Le Catalogue . Horlogerie & Objets Scientifiques . Horlogerie . Maison Denière et H.Pons Horloger, Pendule de cheminée aux Plaisirs Bacchiques, vers 1846.

Maison Denière et H.Pons Horloger, Pendule de cheminée aux Plaisirs Bacchiques, vers 1846.

Proposé par

MAISON DENIERE (Jean-François Denière, 1775-1866 et Guillaume Denière, 1815-1901 successeur en 1844), Fabricants de Bronzes d'art et Pierre-Honoré Pons (1773-1851), Horloger -Superbe pendule de cheminée en bronze ciselé et doré à sujet des Plaisirs Bacchiques, Epoque Louis-Philippe,circa 1844-1850.

Hautement artistique, cette pendule de cheminée à la thêatralité des plus recherchée met en scène, sur un tertre moussu qui lui sert de couche, élevant joyeusement une coupe libatoire, une jeune ménade abandonnée au plaisir de l'ivresse.

 Autour de cette figure féminine auréolée d'une guirlande bachique, aux épaules et jambes sensuellement dénudées , à la cambrure volupteusement dessinée, se pressent en une ronde agitée de petits bacchants. Modelés  avec liesse et justesse, ceux-ci sont saisis  dans d'amusantes  voire émoustillantes postures  : espiègles  et allégres, deux d'entre-eux se disputent un tambourin de  basque tandis que deux autres, gourmands et vautrés,s'empiffrent ou brandissent au-dessus de leurs bouches de juteuses  grappes  de raisin. Oisif et rêveur ou encore malicieux et chapardeur, deux bambins sont enfin accotés au tambour de la pendule enveloppé des retroussis d'une coquille Rocaille.

Animé d'une ferveur jubilatoire, ce groupe sculpté d'une grande liberté formelle prend place au sein d'un florilège de pampres  de vigne. Traités avec hiardesse, feuillages, feuilles, menues grappes de raisins forment en façade couronnement, chutes, guirlandes et nimbent l'échancrure des amples motifs Rocaille flanquant le cadran.

 Emaillé blanc à chiffres romains  pour les heures  et arabes pour les minutes, ce dernier, serti d'un opulent enfliage de perles, porte la signature de "DENIERE /Ft de Bronzes/A Paris"- talentueuse  Maison de Bronzes d'Art en son siècle -et encore aujourd'hui- encensée pour "ses  oeuvres" de "grande fabrication"" empreintes par leur " beauté sculpturale (...) exhubérante" "d'une vigueur, d'un brio si extraordinaire, que tout le monde" en était "saisi " ( Blanqui Adolphe, Lettres sur l'Exposition Universelle de Londres..., Paris: Capelle, 1851).

De robustes  consoles latérales  à enroulements, des moulurations  droites, une frise de denticules, un épais tore de laurier tempérent le foisonnement ornemental de son haut socle. Sa forme mouvementée est néanmoins  sous-tendue  par une base festonnée de coquilles  brisées, feuillagée  de sinueuses  volutes d'acanthe et centrée d'un luxuriant cartouche à motif de palmette flammée. Allusion au caractère hédoniste de la pendule, deux coquilles Vénusiennes parachèvent son piétement.

Au dos, enserrées  dans un cartel, des fleurs d'houblon finement ciselée déploient en enroulements, en rinceaux leur souple frondaison.

Evocatrice des plaisirs dionysiaques  auxquels s'affilient de concert ménade en liesse, farandole enjouée  de petits bacchants,tambourin de basque, coupe libatoire et pampres de vigne, cette superbe pendule de cheminée toute de bronze doré ciselé incarne parfaitement les  goûts d'une société insouciante éprise de luxueuses et jouissives festivités. En appréçiant l'allégresse de sa composition, on ne peut que songer au fameux air du "Libiamo ne'leiti calici" ("Buvons dans de joyeuses coupes") de Giuseppe Verdi dans l'Acte I de "La Traviata" (1853).

Par ailleurs, cette pièce horlogère de grande qualité témoigne  par son iconographie des liens étroits entretenus par les arts décoratifs avec les principaux représentants autour des années 1840 de la statuaire française: James Pradier (1790-1852), Auguste Clésinger (1814-1883) ou encore Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887).

Signée  sur le cadran: DENIERE/Ft DE BRONZES/ A PARIS- Numérotée  sur le mouvement: "367" et marque de: Br./DENIERE/ A PARIS/ 367- Cachet de l'horloger: PONS/ MEDAILLE D'OR/ 1844.

XIXe siècle, fin de l'époque Restauration-début du Second Empire, Style Louis XV. Circa 1846-1850.

Informations supplémentaires

  • N° de Stand: 51 et 52, Allée 1
  • Galerie: Anticomania
  • Siècle: 19ème Siècle
  • Époque/Style: Transition
  • Matériaux: Bronze doré et ciselé
  • Signature: Denière
  • Prix: 8600 euros
Anticomania

Galeries 51 & 52 - Allée 1
Sabine Béteille
+33 (0)7 62 60 61 15
@anticomania
Voir le catalogue de l'Antiquaire

www.marchebiron.com | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le Marché Biron
85, rue des Rosiers
120, avenue Michelet
93400 Saint-Ouen
Téléphone : +33 (0)1 40 11 59 69
Email : info@marchebiron.com

Newsletter

Réseaux sociaux

flogo rgb hex brc site 250 Twitter Logo WhiteOnBlue IG Glyph Fill youtube social square red

Plan des Puces

Plan des Puces de Saint-Ouen