85, rue des rosiers 93400 Saint-Ouen +33 (0) 1 40 11 59 69 info@marchebiron.com
Vous êtes ici Accueil . Le Catalogue . Mobilier . Secrétaires . François Rubestuck et Jean Caumont Secretaire formant commode en bois de Rose époque Transition vers 1770

François Rubestuck et Jean Caumont Secretaire formant commode en bois de Rose époque Transition vers 1770 Vendu

Proposé par

François Rubestuck et Jean Caumont Secretaire formant commode en bois de Rose époque Transition vers 1770.

 

Un élégant et décoratif petit secrétaire à hauteur d’appui formant commode, en placage de bois de Rose monté sur chêne. 

La partie secrétaire ouvre par un abattant découvrant trois tiroirs et un compartiment, la partie basse ouvrant à deux tiroirs, le dessus de marbre gris de Sainte-Anne et l’ensemble reposant sur des montants à pans coupés terminés par des pieds cambrés.

 

Notre meuble porte deux estampilles et poinçons de la Jurande des Ébénistes JME, celle de François Rubestuck ébéniste reçu Maître en 1766 qui a fabriqué le meuble et celle de Jean Caumont ébéniste et marchand reçu Maître en 1774. L’estampille de Jean Caumont s’explique vraisemblablement par l’obligation pour les meubles d’un marchand ébéniste d’être doublement estampillés lorsqu’ils étaient destinés à être vendu dans le magasin d’un ébéniste marchand autre que celui qui avait fabriqué ledit meuble.

 

Beau travail parisien d’époque Transition Louis XV-Louis XVI vers 1770, estampillé par François Rubestuck en tant que fabricant et Jean Caumont en tant que marchand mercier.

 

Dimensions : Hauteur 105 cm - Longueur 97 cm - Profondeur 39,5 cm.

 

Nous présentons ce meuble dans un très bon état après restauration dans nos ateliers, revernis au tampon.

 

Biographies :

 

Rubestuck François (1722-1785) Ébéniste. Paris. Maître le 7 mai 1766.

 

Originaire d'Allemagne, Rübestück s'installe faubourg Saint-Antoine avant d'obtenir sa maîtrise le 7 mai 1766. Il déménage alors rue de la Roquette puis rue de Charenton. Cet ébéniste minutieux et adroit a malheureusement un fort penchant pour la boisson et la séparation d'avec sa femme l'empêche de faire fructifier tout son talent. S’il sait s’adapter facilement à l'évolution des styles, on peut également remarquer que plusieurs de ses fabrications relèvent d'une technique étrangère. La plus grande partie de ses meubles Louis XV et Louis XVI aux formes classiques à encadrements de bronzes finement ciselés sont recouverts de vernis noir et or à décors chinois de pagodes et de paysages lacustres. Malgré une production de meubles abondante et de grande qualité, Rubestuck achève sa vie misérablement et sans héritier, le peu de sa succession est destinée au Roi par « droit d'aubaine ».

 

Musées : 

Bureau Louis XV à culbute, en bois de violette - Musée National - Helsinki.

 

Bibliographie :

Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle - Pierre Kjellberg - Les Editions de l'Amateur - 2008.

Les ébénistes du XVIIIe siècle - Comte François de Salverte - Les éditions d'Art et d'Histoire - 1934.

 

Et,

 

Jean Caumont (1736 - 4 septembre 1800) - Paris. Maître le 14 décembre 1774.

 

Jean Caumont, obtient ses lettres de maîtrise à Paris en 1774 et établit son atelier et son magasin rue Traversière. Il participa activement à la Révolution et sera élu juge de paix au tribunal de commerce. Ses ouvrages, de style Transition et Louis XVI, présentent une grande variété aussi bien par leur fabrication que par les matériaux employés. Si l'on connaît de lui des bureaux à cylindre, tables bouillottes, guéridons... Caumont a surtout excellé dans la fabrication des secrétaires et des commodes. Leurs compositions souvent recherchées, sont élégantes et pleines de finesse. On trouve, dans sa production, des meubles à placage d'acajou ou de satiné, et des marqueteries de bois coloré, ornées de paysages, de fleurs, de branchages ou d'instruments de musique souvent incrustées finement d'ivoire ou de nacre. Vers 1795, Jean Caumont cessera ses activités et son fils Claude Emmanuel lui succédera dans son atelier.

 

Musées :

 

Petite commode Transition à deux tiroirs - Musée Carnavalet - Paris.

 

Bibliographie :

 

Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle - Pierre Kjellberg - Les Editions de l'Amateur - 2002.

Les ébénistes du XVIIIe siècle - Comte François de Salverte - Les éditions d'Art et d'Histoire - 1934.

L'art et la manière des maîtres ébénistes français au XVIIIe siècle - Jean Nicolay - édition Pygmalion - 1976.

 

French Transition Period By François Rubestuck & Jean Caumont Secretaire-Commode in Rosewood Veneer Circa 1770.

 

An elegant and decorative secretaire-commode in rosewood veneer mounted on oak, the upper part forming a secretary opens with a flap revealing three drawers and a compartment, the lower part opens with two drawers, the top in grey Sainte-Anne marble and the furniture resting on uprights with cut-away sides ending with serpentine feets.

 

Our piece of furniture stamps twice by François Rusbestuck cabinetmaker received Master in 1766 who made the piece of furniture and by Jean Caumont cabinetmaker and merchant received Master in 1794. The stamp of Jean Caumont is probably explained by the obligation for the furniture of a merchant cabinetmaker to be double stamped when it was intended to be sold in the shop of a merchant cabinetmaker other than the one who made the said furniture.

 

Measurements: H 41.33 In. - W 38.19 In. - D 15.35 In.

 

In fine condition restored in our workshop.

 

Biography:

 

Rubestuck François (1722-1785) Cabinetmaker. Paris. Master le 7 may 1766.

 

Originally from Germany, Rübestück settled in Faubourg Saint-Antoine before obtaining his master's degree on 7 May 1766. He then moved to rue de la Roquette, then rue de Charenton. This meticulous and skilful cabinetmaker unfortunately had a strong penchant for drinking, and the separation from his wife prevented him from making the most of all his talent. If he knows how to adapt easily to the evolution of styles, one can also notice that several of his creations are made with a foreign technique. Most of his Louis XV and Louis XVI furniture with classical forms and finely chiselled bronze frames is covered with black and gold varnish with Chinese decorations of pagodas and lake landscapes. Despite an abundant production of high quality furniture, Rubestuck ended his life miserably, and without an heir, the little of his estate was destined for the King by "droit d'aubaine".

 

Museum:

 

Bureau Louis XV à culbute, en bois de violette - Musée National - Helsinki

 

Bibliography:

 

Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle - Pierre Kjellberg - Les Editions de l'Amateur - 2008.

Les ébénistes du XVIIIe siècle - Comte François de Salverte - Les éditions d'Art et d'Histoire - 1934.

 

And,

 

Jean CAUMONT (1736 - 4 September 1800) - Paris. Master on December 14, 1774. National furniture Paris: gilded wood console, Louis XVI style, signed : J.Caumont et J.M.E.

 

Jean Caumont, obtained his master's degree in Paris in 1774 and established his workshop and shop on rue Traversière in Paris. He took an active part in the French 1789 Revolution and was elected Justice of the Peace at the Commercial Court. His works, in the Transition and Louis XVI styles, show a great variety both in their manufacture and in the materials used. If we know of him cylinder desks, hot-water bottle tables, pedestal tables... Jean Caumont excelled above all in the manufacture of secretaries and chests of drawers. Their compositions, often sought-after, are elegant and full of finesse. We find, in its production, furniture with mahogany or satin veneer, and inlays of coloured wood, decorated with landscapes, flowers, branches, or musical instruments often finely inlaid with ivory or mother-of-pearl. Around 1795, Jean Caumont ceased his activities, and his son Claude Emmanuel succeeded him in his workshop.

 

Museums:

 

Petite commode Transition à deux tiroirs - Musée Carnavalet - Paris.

 

Bibliography:

 

Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle - Pierre Kjellberg - Les Editions de l'Amateur - 2002.

Les ébénistes du XVIIIe siècle - Comte François de Salverte - Les éditions d'Art et d'Histoire - 1934.

L'art et la manière des maîtres ébénistes français au XVIIIe siècle - Jean Nicolay - édition Pygmalion - 1976.

Informations supplémentaires

  • N° de Stand: 82-83-84 Allée 1
  • Galerie: MLD Antiquités
  • Siècle: 18ème Siècle
  • Époque/Style: Transition
  • Dimensions: Hauteur 105 cm - Longueur 97 cm - Profondeur 39,5 cm.
  • Matériaux: Bois de rose - Marbre gris de Sainte-Anne - Cuir
  • Provenance: France
  • Signature: François Rubestuck et Jean Caumont
  • Prix: Nous contacter
MLD Antiquités

Galeries 82, 83 & 84 - Allée 1
Laurence & Marc Debono
+33 (0)6 07 57 42 55
+33 (0)1 40 10 83 63
@mldantiquites

Voir le catalogue de l'Antiquaire

www.marchebiron.com | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le Marché Biron
85, rue des Rosiers
93400 Saint-Ouen
Téléphone : +33 (0)1 40 11 59 69
Email : info@marchebiron.com

Newsletter

Réseaux sociaux

flogo rgb hex brc site 250 Twitter Logo WhiteOnBlue IG Glyph Fill youtube social square red

Plan des Puces

Plan des Puces de Saint-Ouen

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.