85, rue des rosiers 93400 Saint-Ouen +33 (0) 1 40 11 59 69 info@marchebiron.com
Vous êtes ici Accueil . Le Catalogue . Peintures & Arts Graphiques . Peintures . Gérald Van der Kemp (1912-2001) Expressionnisme Huile sur toile Nature Morte aux Dahlias 1950

Gérald Van der Kemp (1912-2001) Expressionnisme Huile sur toile Nature Morte aux Dahlias 1950

Proposé par

Gérald Van der Kemp (1912-2001) Expressionnisme Huile sur toile Nature Morte aux Dahlias 1950. 

 

Par ces temps où sa décoration intérieure revêt une grande importance, la vie sera plus belle avec ce superbe tableau d’un homme extraordinaire Gérald Van Der Kemp, surnommé le Sauveur de Versailles.

 

Nous vous présentons une rare huile sur toile de ce personnage à nul autre pareille qui a dormi avec La Joconde au pied de son lit, qui rêvait d’être peintre, mais qui eut une fabuleuse et brillante carrière en tant que conservateur du Château Versailles et de Giverny.

 

Une belle et intéressante composition avec cette Nature Morte aux Dahlias, peinte en 1950, qui reprend les codes de la peinture Expressionniste des années 50.

 

Dimensions sans cadre : Hauteur 99 cm - Longueur 71 cm.

Dimensions avec cadre : Hauteur 111 cm - Longueur 83 cm.

 

En excellent état de conservation, une petite restauration ancienne est néanmoins à signaler.

 

Gérald Auffret Van der Kemp, né le 5 mai 1912 à Paris, mort le 28 décembre 2001 à Giverny dans l’Eure, est un conservateur de musée Français.

De 1953 à 1980, il assure la conservation en chef du château de Versailles et des Trianon où il mène des campagnes de restauration et de restitution très remarquées. Dans son action, il bénéficie en particulier du soutien appuyé du Président de la République Française, le général de Gaulle, et de son ministre de la Culture, André Malraux.

Pour trouver les fonds nécessaires à la réalisation de ses projets, Gérald Van der Kemp, personnalité de la vie mondaine parisienne, sollicite ses relations dans la haute société internationale et reçoit le concours de nombreux mécènes et milliardaires américains.

En 1980, après sa retraite, il conduit la restauration de la maison et des jardins de Claude Monet à Giverny à la demande de l’Institut de France dont il est membre.

 

 

1912 - 1953 : les débuts

 

Le Musée du Louvre où Gérald Van der Kemp reçoit sa première affectation à 24 ans, en 1936.

Issu d'une famille originaire des Pays-Bas où, selon ses dires, « coule du sang breton, hollandais, anglais et aussi, en grande quantité, américain », Gérald van der Kemp naît le 5 mai 1912 dans la proche banlieue parisienne, à Charenton-le-Pont. Il grandit dans une folie nantaise, appelée la gentilhommière de la Meslerie, et poursuit ses études secondaires au lycée Georges Clemenceau de Nantes.

La crise de 1929 ruinant ses parents, il part à Paris seul, à dix-sept ans, et tente de survivre en exécutant des caricatures pour les journaux et en préparant l'entrée à l’École des Beaux-arts. Deux années plus tard, en 1931, il se résout à changer d'orientation et s'engage dans la Légion étrangère. Il est affecté au 4e régiment étranger et envoyé au Maroc.

À son retour de la Légion, Gérald van der Kemp s'inscrit à l’Institut d’art et d’archéologie où il a pour condisciple Daniel Wildenstein et suit les cours de l’École du Louvre. Selon Marc Ladreit de Lacharrière, son successeur à l'Académie des Beaux-arts, il obtient ses diplômes d'archéologie et de l'École du Louvre en 1936.

La même année, il est engagé par Henri Verne, directeur des musées nationaux, et devient chargé de mission au département des Dessins et Gravures du Musée du Louvre. Il est chargé de dresser l’inventaire et le catalogue de la collection Rothschild.

Mobilisé au début de la Seconde Guerre mondiale, Gérald van der Kemp est versé dans une unité de télégraphie. Fait prisonnier en Normandie, il s'évade le 30 juin 1940 et se retrouve au château de Valençay où a été évacuée en dépôt, aux fins de préservation, une partie des trésors des musées nationaux, la statuaire, dont il a la charge. Cette évacuation a été commencée dès 1939 par Jacques Jaujard, sous-directeur des Musées nationaux (puis directeur de 1940 à 1944), vers des édifices assez vastes et éloignés des villes pour abriter les collections. Le château de Valençay, propriété du duc de Talleyrand, sert donc de dépôt à la statuaire : la Vénus de Milo, la Victoire de Samothrace, le Gladiateur Borghèse, ainsi qu'à une partie des collections des musées Guimet, Cognacq-Jay et Nissim-de-Camondo.

En 1944, il est muté au château de Montal, ou il a la charge des tableaux, autre trésor des musées nationaux, placés là en dépôt. C'est à Montal que Gérald van der Kemp a pu admirer « chaque soir La Joconde au pied de son lit sur un chevalet ». Effectivement, ce chef-d'œuvre est transféré le 14 novembre 1939, sous la surveillance de René Huyghe, à Louvigny (Calvados). Après une halte au château de Chambord le 3 juin 1940, elle séjourne tout l'été dans une propriété privée, l’abbaye de Loc-Dieu, à Villefranche-de-Rouergue dans l’Aveyron. Le 3 octobre 1940, elle est entreposée dans les réserves du musée Ingres de Montauban. L'avancée allemande en zone libre amène ensuite à l'abriter au château de Montal (Lot) où elle demeure jusqu’à la fin de la guerre.

En octobre 1945, « en remerciement des services rendus pendant la guerre » explique-t-il à un chroniqueur, Jacques Jaujard le nomme conservateur adjoint au château de Versailles où il seconde le conservateur en chef Charles Mauricheau-Beaupré à partir d'avril 1946.

Le 26 avril 1953, Charles Mauricheau-Beaupré se tue dans un accident de voiture à Moncton, dans la province du Nouveau-Brunswick (Canada). Sur les instances pressantes de Daniel Wildenstein selon ce qu'affirme ce dernier le ministre de l’Éducation Nationale André Marie, et le secrétaire d'État aux Beaux-Arts, André Cornu, nomment Gérald van der Kemp conservateur en chef « faisant fonction » du musée de Versailles le 27 juin 1953. Il sera titularisé à ce poste de conservateur en chef en 1957.

 

1953 - 1980 : Château de Versailles

 

« Versailles a été la page la plus glorieuse d’une civilisation à jamais disparue », G. van der Kemp.

 

Le passage de Gérald van der Kemp à la conservation en chef de Versailles poste qu'il occupera pendant vingt-sept ans marque un tournant majeur dans la communication et la restauration du domaine. Pour certains pays de langue anglaise, il est « le sauveur de Versailles ».

 

Point d'orgue de la direction de van der Kemp à Versailles, la galerie des Glaces remeublée en 1980.

Réouverture de l’Opéra Royal (1957).

Restitution du Grand Trianon (1966).

Restitution de la Cour de Marbre (1966-1980).

Réouverture du Petit Trianon.

Récupération du site de la Grande Écurie (années 1970).

Travaux d'urgence dans les jardins (années 1970).

Remise en état et ouverture de l'appartement de madame de Maintenon (1975).

Restitution de la Chambre de la Reine (1975).

Transfert du Galerie des Carrosses (1978).

Réformes des services de la conservation et création d’ateliers d’art.

Retour à Versailles des meubles, peintures et objets des Collections Royales. L'immense toile de Véronèse, La Repas chez Simon, réintègre le salon d’Hercule en 1961.

Poursuite d'une œuvre entamée par ses prédécesseurs, le retour des meubles et objets royaux prend une ampleur particulière à l'époque de « VDK ». La première pièce historique majeure à revenir au palais sous son égide est le Bureau du Roi (1957).

Galerie des Glaces. Début des travaux en 1974, inauguration en 1980.

Chambre du Roi.

 

1980 - 2001 : Giverny

 

Dès 1976, il conduit la restauration de la maison et des jardins de Claude Monet à Giverny à la demande de l’Académie des Beaux-arts dont il est membre.

 

Gérald Van der Kemp (1912-2001) Expressionism Oil on canvas Still Life with Dahlias 1950.

 

In these times when its interior decoration is of great importance, life will be more beautiful with this superb painting of an extraordinary man Gérald Van Der Kemp, nicknamed the Saviour of Versailles.

 

We present to you a rare oil on canvas of this unique character who slept with the Mona Lisa at the foot of his bed, who dreamed of being a painter, but who had a fabulous and brilliant career as curator of the Château Versailles and Giverny.

 

A beautiful and interesting composition with this Still Life with Dahlias, painted in 1950, which uses the codes of the Expressionist painting of the 50s.

 

Measurements unframed: W 27.95 In. - H 38.97 In.

Measurements framed:     W 32.67 In. - H 43.70 In.

 

In fine original condition, a small old restoration is nevertheless to be pointed out.

 

Gérald Auffret Van der Kemp, born May 5, 1912 in Paris, died December 28, 2001 in Giverny in the Eure, is a French museum curator.

From 1953 to 1980, he was chief curator of Castle of Versailles and the Trianon’s, where he led very successful restoration and restitution campaigns. In his work, he enjoys the strong support of the President of the French Republic, General de Gaulle, and his Minister of Culture, André Malraux.

In order to find the necessary funds to carry out his projects, Gérald Van der Kemp, a leading figure in Parisian social life, solicited his contacts in international high society and received the support of many American patrons and billionaires.

In 1980, after his retirement, he led the restoration of Claude Monet's house and gardens in Giverny at the request of the Institut de France of which he is a member.

 

1912 - 1953: the beginnings

 

The Louvre Museum where Gérald Van der Kemp received his first assignment at the age of 24, in 1936.

Coming from a family originating from the Netherlands where, in his words, "Breton, Dutch, English and also, in large quantities, American blood is shed", Gérald van der Kemp was born on May 5, 1912 in the close Parisian suburb of Charenton-le-Pont. He grew up in a Nantes folly, called the gentilhommière de la Meslerie, and continued his secondary education at the Georges Clemenceau high school in Nantes.

The crisis of 1929 ruined his parents, so he left for Paris alone at the age of seventeen and tried to survive by executing cartoons for newspapers and preparing to enter the School of Fine Arts. Two years later, in 1931, he decided to change direction and joined the Foreign Legion. He was assigned to the 4th foreign regiment and sent to Morocco.

On his return from the Legion, Gérald van der Kemp enrolled at the Institute of Art and Archaeology where he was a fellow student of Daniel Wildenstein and attended the École du Louvre. According to Marc Ladreit de Lacharrière, his successor at the Academy of Fine Arts, he obtained his degrees in archaeology and the École du Louvre in 1936.

The same year, he was hired by Henri Verne, Director of the National Museums, and became a project manager in the Drawings and Engravings Department of the Louvre Museum. He was in charge of drawing up the inventory and catalog of the Rothschild collection.

Mobilized at the beginning of the Second World War, Gérald van der Kemp was put into a telegraphy unit. Taken prisoner in Normandy, he escaped on June 30, 1940 and found himself at the Château de Valençay, where part of the treasures of the national museums, the statuary, which he was in charge of, had been evacuated to a depository for preservation. This evacuation was begun in 1939 by Jacques Jaujard, deputy director of the National Museums (then director from 1940 to 1944), to buildings large enough and far enough away from cities to house the collections. The Château de Valençay, owned by the Duke of Talleyrand, was thus used as a repository for statuary: the Venus de Milo, the Victory of Samothrace, the Borghese Gladiator, as well as part of the collections of the Guimet, Cognacq-Jay and Nissim-de-Camondo museums.

In 1944, he was transferred to the Montal castle, where he was in charge of the paintings, another treasure of the national museums, placed there on deposit. It was in Montal that Gérald van der Kemp was able to admire "every evening the Mona Lisa at the foot of his bed on an easel". Indeed, this masterpiece was transferred on November 14, 1939, under the supervision of René Huyghe, to Louvigny (Calvados). After a stopover at the Château de Chambord on June 3, 1940, she stayed all summer in a private property, the Abbey of Loc-Dieu, in Villefranche-de-Rouergue in the Aveyron. On October 3, 1940, she is stored in the reserves of the Ingres museum of Montauban. The German advance in the free zone then leads to shelter it in the castle of Montal (Lot) where it remains until the end of the war.

In October 1945, "as a thank you for the services rendered during the war" he explained to a chronicler, Jacques Jaujard appointed him assistant curator at the Château de Versailles where he assisted the chief curator Charles Mauricheau-Beaupré from April 1946.

On April 26, 1953, Charles Mauricheau-Beaupré was killed in a car accident in Moncton, New Brunswick, Canada. At Daniel Wildenstein's urging, according to the Minister of National Education, André Marie, and the Secretary of State for Fine Arts, André Cornu, appointed Gérald van der Kemp as Chief Curator "acting" of the Versailles Museum on June 27, 1953. He was appointed Chief Curator in 1957.

 

1953 - 1980 : Château de Versailles

 

« Versailles a été la page la plus glorieuse d’une civilisation à jamais disparue », G. van der Kemp.

 

Gérald van der Kemp's move to the Chief Conservator of Versailles, a position he held for twenty-seven years, marked a major turning point in the communication and restoration of the estate. For some English-speaking countries, he is "the savior of Versailles".

 

The high point of van der Kemp's tenure at Versailles was the Hall of Mirrors, which was refurbished in 1980.

Reopening of the Royal Opera House (1957).

Restitution of the Grand Trianon (1966).

Restitution of the Marble Court (1966-1980).

Reopening of the Petit Trianon.

Recovery of the site of the Grande Écurie (1970s).

Emergency work in the gardens (1970s).

Restoration and opening of Madame de Maintenon's apartment (1975).

Restitution of the Queen's Chamber (1975).

Transfer of the Galerie des Carrosses (1978).

Reforms of the conservation services and creation of art workshops.

Return to Versailles of furniture, paintings and objects from the Royal Collections. Veronese's immense painting, La Repas chez Simon, returned to the Salon d'Hercule in 1961.

Pursuit of a work begun by his predecessors, the return of royal furniture and objects takes on a particular significance at the time of "VDK". The first major historical piece to return to the palace under his aegis was the King's Office (1957).

Hall of Mirrors. Beginning of the works in 1974, inauguration in 1980.

The King's Chamber.

 

1980 - 2001 : Giverny

 

From 1976, he led the restoration of Claude Monet's house and gardens in Giverny at the request of the Academy of Fine Arts of which he is a member.

Informations supplémentaires

  • N° de Stand: 82-83-84 Allée 1
  • Galerie: MLD Antiquités
  • Siècle: 20ème Siècle
  • Époque/Style: Années 50-60
  • Dimensions: Dimensions sans cadre : Hauteur 99 cm - Longueur 71 cm. Dimensions avec cadre : Hauteur 111 cm - Longueur 83 cm.
  • Matériaux: Huile sur toile
  • Provenance: France
  • Signature: Gérald VanDer Kemp
  • Prix: 12.500 €
MLD Antiquités

Galeries 82, 83 & 84 - Allée 1
Laurence & Marc Debono
+33 (0)6 07 57 42 55
+33 (0)1 40 10 83 63
@mldantiquites
Voir le catalogue de l'Antiquaire
>> Visite virtuelle <<

www.marchebiron.com | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le Marché Biron
85, rue des Rosiers
120, avenue Michelet
93400 Saint-Ouen
Téléphone : +33 (0)1 40 11 59 69
Email : info@marchebiron.com

Newsletter

Réseaux sociaux

flogo rgb hex brc site 250 Twitter Logo WhiteOnBlue IG Glyph Fill youtube social square red

Plan des Puces

Plan des Puces de Saint-Ouen

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.