85, rue des rosiers 93400 Saint-Ouen +33 (0) 1 40 11 59 69 info@marchebiron.com
Vous êtes ici Accueil . Le Catalogue . Peintures & Arts Graphiques . Peintures . Eugène Le Poitevin (1806-1870) La Halte du Cavalier et du Cheval huile sur toile vers 1850

Eugène Le Poitevin (1806-1870) La Halte du Cavalier et du Cheval huile sur toile vers 1850

Proposé par

Eugène Le Poitevin (1806-1870) La Halte du Cavalier et du Cheval huile sur toile vers 1850

 

Une intéressante scène ou un cavalier fait une halte pour se nourrir et s’abreuver en même temps que son cheval, dans le fond un campement militaire et certainement le siège d’une ville.

 

Beaucoup de qualité dans cette belle scène de genre, signée par Eugène Le Poittevin vers 1850.

 

Dimension sans cadre   : Hauteur 38 cm - Longueur 44 cm.

Dimensions avec cadre : Hauteur 51 cm - Longueur 59 cm.

 

Sur sa toile d’origine, en bon état de conservation. Nous avons fait réaliser un nettoyage professionnel du tableau.

 

Biographie :

 

Eugène Le Poittevin (1806-1870) :

 

Né Eugène Modeste Edmond Poidevin, il est admis à l'École des beaux-arts de Paris dans les ateliers de Louis Hersent et de Xavier Leprince, auquel il emprunta son goût pour les scènes anecdotiques.

Il échoue au concours du grand prix de Rome, mais obtient un second prix en 1829. 

Il expose avec succès aux Salons de 1831 jusqu'à sa mort, en 1870.

Il fournit des planches au journal La Caricature de Charles Philipon.

Eugène Le Poittevin a lancé la mode des Diableries de lithographies, recueils caricaturaux, comme Le Diable ou Diabolico Foutromanie (recueil de 12 planches), Charges et Décharges diaboliques, L'enfer en goguette.

 

Son œuvre est doublement inspirée par celle d'Eugène Isabey, qui lui fait découvrir Étretat, et par la peinture hollandaise, qu'il a étudiée lors d'un séjour aux Pays-Bas. 

Il travaillera avec Émile-Henri Brunner-Lacoste.

Son goût pour le réalisme le rattache à la jeune école de 1830, tout en restant fidèle à la manière romantique de ses débuts.

 

Le Poittevin possède une villa à Étretat baptisée La Chaufferette où il accueillit Gustave Courbet en 1869. 

Ce peintre, typiquement normand, a essentiellement peint des marines et des scènes de pêcheurs sur la côte de la Normandie et aux Andelys. Il reçoit le titre de peintre de la Marine en 1849.

Précurseur, avec Eugène Isabey, des nombreux peintres paysagistes qui ont fréquenté Étretat au XIXème siècle, Eugène Le Poittevin est aussi l'auteur de la fameuse enseigne peinte (1842) qui ornait la façade de l'hôtel Blanquet, où résidaient les artistes, dont Claude Monet. Cette enseigne est conservée au musée de Fécamp.

 

Musées :

 

Amiens, musée de Picardie : Les Naufragés, 1839.

 

Dijon, musée Magnien : 

Pêcheurs et pêcheuses conversant, 183116 ;

Pêcheur normand et ses enfants17.

 

Fécamp, musée des Pêcheries :

Vue de la falaise d'amont d'Étretat, 1842, huile sur papier marouflée, étude pour l'enseigne de l'hôtel Blanquet ;

Enseigne de l'hôtel Blanquet, 1842, huile sur bois ;

Pêcheurs à Étretat, vers 1840 ;

Le Lever du filet ;

La chasse aux guillemots ;

Pêcheurs de rocaille au pied de l'aiguille d'Étretat (salon de 1861).

 

Saint-Vaast la Hougue, musée maritime de l’Île Tatihou : La Grève de Port-en-Bessin, 1832.

 

Vizille, musée de la Révolution Française : Épisode de 1793, ou M. Duval, représentant du Peuple, et le général Doutremont, inspectant les travaux de défense des côtes de Normandie, 1838.

 

Localisation inconnue :

Les Sonneurs, mettant en scène dans une église plusieurs sonneurs de cloches ivres et endormis parmi des bouteilles.

Les bains de mer, plage d'Étretat, 1864, huile sur toile, collection privée.

 

Eugene Le Poittevin The Rider’s and Horse’s Stop oil on canvas circa 1850

 

An interesting scene where a rider stops to eat and drink at the same time as his horse, in the background a military camp and certainly the siege of a city.

 

A lot of quality in this beautiful genre scene, signed by Eugène Le Poittevin circa 1850.

 

Measurements unframed: H 14.96 In. - W 17.32 In.

Measurements framed:     H 20.07 In. - W 23.22 In.

 

On its original canvas, in good condition. We had a professional cleaning of the painting done.

 

Biography:

 

Eugene Le Poittevin (1806-1870):

 

Born Eugène Modeste Edmond Poidevin, he was admitted to the École des Beaux-Arts in Paris in the workshops of Louis Hersent and Xavier Leprince, from whom he adopted his taste for anecdotal scenes.

He failed the competition for the Grand Prix de Rome but won second prize in 1829.

He exhibited successfully at the Salons from 1831 until his death in 1870.

He provided plates to the newspaper La Caricature of Charles Philipon.

Eugène Le Poittevin launched the fashion of the Diableries of lithographs, caricatural collections, like The Devil or Diabolico Foutromanie (collection of 12 plates), Charges, and Diabolical Discharges, Hell on the run.

 

His work is doubly inspired by that of Eugène Isabey, who discovered Étretat, and by Dutch painting, which he studied during a stay in the Netherlands.

He worked with Émile-Henri Brunner-Lacoste.

His taste for realism linked him to the young school of 1830 while remaining faithful to the romantic style of his early years.

 

Le Poittevin owned a villa in Étretat called La Chaufferette where he welcomed Gustave Courbet in 1869.

This painter, typically Norman, mainly painted seascapes and scenes of fishermen on the coast of Normandy and in Andelys. He received the title of Painter of the Navy in 1849.

A precursor, along with Eugène Isabey, of the many landscape painters who frequented Étretat in the 19th century, Eugène Le Poittevin is also the author of the famous painted sign (1842) that adorned the façade of the Hôtel Blanquet, where artists, including Claude Monet, lived. This sign is kept in the museum of Fécamp.

 

Museums:

 

Amiens, musée de Picardie: Les Naufragés, 1839.

 

Dijon, musée Magnien:

Pêcheurs et pêcheuses conversant, 183116 ;

Pêcheur normand et ses enfants17.

 

Fécamp, musée des Pêcheries:

Vue de la falaise d'amont d'Étretat, 1842, huile sur papier marouflée, étude pour l'enseigne de l'hôtel Blanquet;

Enseigne de l'hôtel Blanquet, 1842, huile sur bois;

Pêcheurs à Étretat, vers 1840;

Le Lever du filet;

La chasse aux guillemots;

Pêcheurs de rocaille au pied de l'aiguille d'Étretat (salon de 1861).

 

Saint-Vaast la Hougue, musée maritime de l’Île Tatihou: La Grève de Port-en-Bessin, 1832.

 

Vizille, musée de la Révolution Française : Épisode de 1793, ou M. Duval, représentant du Peuple, et le général Doutremont, inspectant les travaux de défense des côtes de Normandie, 1838.

 

Localisation inconnue:

Les Sonneurs, mettant en scène dans une église plusieurs sonneurs de cloches ivres et endormis parmi des bouteilles.

Les bains de mer, plage d'Étretat, 1864, huile sur toile, collection privée.

Informations supplémentaires

  • N° de Stand: 82 83 et 84 - Allée 1
  • Galerie: MLD Antiquités
  • Siècle: 19ème Siècle
  • Dimensions: Dimension sans cadre : Hauteur 38 cm - Longueur 44 cm. Dimensions avec cadre : Hauteur 51 cm - Longueur 59 cm.
  • Matériaux: Huile sur toile
  • Provenance: France
  • Signature: Eugène Le Poittevin (1806-1870)
  • Prix: Nous contacter
MLD Antiquités

Galeries 82, 83 & 84 - Allée 1
Laurence & Marc Debono

Laurence : +33 (0)6 07 57 42 55
Marc : +33 (0)6 42 88 18 83
Fixe : +33 (0)1 40 10 83 63
@mldantiquites
Voir le catalogue de l'Antiquaire
>> Visite virtuelle <<

https://www.mldantiques.com | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le Marché Biron
85, rue des Rosiers
120, avenue Michelet
93400 Saint-Ouen
Téléphone : +33 (0)1 40 11 59 69
Email : info@marchebiron.com

Newsletter

Réseaux sociaux

flogo rgb hex brc site 250 Twitter Logo WhiteOnBlue IG Glyph Fill youtube social square red

Plan des Puces

Plan des Puces de Saint-Ouen