85, rue des rosiers 93400 Saint-Ouen +33 (0) 1 40 11 59 69 info@marchebiron.com
Vous êtes ici Accueil . Le Catalogue . Peintures & Arts Graphiques . Peintures . Serge Belloni « Le peintre de Paris » - Vue sur un paisible canal à Venise huile sur toile vers 1970

Serge Belloni « Le peintre de Paris » - Vue sur un paisible canal à Venise huile sur toile vers 1970

Proposé par

Serge Belloni « Le peintre de Paris » - Vue sur un paisible canal à Venise huile sur toile vers 1970

 

Serge Belloni surnommé Le Peintre de Paris, consacra sa vie de peintre à retranscrire jour après jour, par tous les temps, le visage de Paris.

Son second pôle de son activité : Venise, plusieurs mois chaque année, dans une solitude totale qu’il juge indispensable à la création. Ses goûts le portent vers la Venise mineure, la plus ancienne, là où il retrouve l’audace et la force des premiers bâtisseurs qui donnent son âme à la ville.

 

Ce beau tableau nous montre une vue de la vraie Venise, celle des vénitiens, la vie au détour d’un petit canal paisible, ou le linge pend aux fenêtres, avec ces couleurs à nulles autres pareilles qui se reflètent dans l’eau calme. 

 

Notre tableau a été exposé au Musée du Luxembourg dont il porte le timbre au dos sur la toile.

 

Superbe huile sur toile signée en bas à gauche Serge Belloni vers 1970.

 

Dimension sans cadre   : Hauteur 81 cm - Longueur 60 cm.

Dimensions avec cadre : Hauteur 105 cm - Longueur 84 cm.

 

En excellent état de conservation, nous présentons ce tableau dans son état d’usage, servi par son beau cadre en bois patiné d’origine.

 

Biographie :

 

Serge Belloni, dit Le Peintre de Paris, est le fils du tapissier Luigi Belloni et de Elvira Belloni née Molinari. Il arrive à Paris en 1933 où il étudie la peinture à l’Ecole supérieure des Beaux-Arts de Paris. Il expose ses toiles à partir de 1946.

 

Premier prix de peinture à Versailles (1949), prix Marie Bashkirtseff (1952), Médaille d’argent de la Ville de Paris, Médaille de vermeil de la Ville de Paris (1980).

 

Musées :

 

Musée Carnavalet à Paris ou plusieurs de ces oeuvres sont conservées.

Musée CA’ Pesaro à Venise.

 

Serge Belloni est né à Plaisance, en Italie, le 25 février 1925 ; dès son enfance, il vit à Paris, faubourg Saint-Antoine, ou ses parents habitent depuis de de nombreuses années. Son père, artisan, y exerce le métier de tapissier-décorateur.

 

Serge Belloni doit travailler à mi-temps pour payer ses études à l’Ecole des Beaux-Arts ; ce sont des années difficiles huile marqueront. A cette époque, il se lie d’amitié avec Lucien Moretti et Gérard Blondel.

 

Serge Belloni se manifeste très jeune dans des expositions, suivant dès ses débuts un chemin solitaire, loin des groupes de genre.

 

Il organise sa premiere exposition à Paris, à l’âge. De 21 ans ; dès lors il vivra uniquement, et sans compromis, de sa peinture, en portant, comme il aime à le dire, chaque jour sa croix. Par n’importe quel temps, il peint « sur le motif ». De nombreux voyages en Hollande lui permettent d’étudier, sur place, les secrets des maîtres flamands. Il travaille à la redécouverte des découvertes techniques anciennes qu’il ne cessera plus de perfectionner. Il utilise la technique la peinture à l’oeuf.

 

Serge Belloni travaille travaille tous les jours, en toute saison, sans jamais s’arrêter, comme si la vie lui échappait à chaque instant. Ses toiles figurent dans les plus importantes collections : Paris, Milan, Moscou, New-York… 

 

Serge Belloni décède à Menton le 28 octobre 2005.

 

Giorgio Gamberini 

Journaliste italien

            Ma première rencontre avec Serge Belloni se situe au début des années 50. Un ami que nous avions en commun, directeur du journal de Plaisance (la ville où Belloni est né), m’avait prié d’entrer en contact avec lui. L’artiste préparait à l’époque une exposition consacrée à Paris et à Venise : la troisième qu’il présentait à un public particulièrement exigeant, celui de sa ville d’adoption. Je devais donc faire sa connaissance, voir ses dernières œuvres et dire ou plutôt écrire si, à mon avis, elles répondaient aux promesses du jeune peintre auquel deux illustres poètes et quelques amateurs éclairés avaient prédit, quelques années auparavant, un avenir éclatant.

            L’entretien commença dans un restaurant de l’île Saint-Louis et se poursuivit dans le petit atelier du 25, quai d’Anjou (abandonné depuis par Belloni pour celui moins bohème mais plus confortable du 27, quai de Bourbon).

            Je fus conquis dès les premiers instants. Tout d’abord par l’homme aimant passionnément tout ce qui est beau, l’idéaliste généreux sensible à toutes les souffrances du monde ; puis, ayant vu ses toiles, par l’artiste.

            Chez Belloni, l’homme et l’artiste ne font d’ailleurs qu’un. Dans les réunions d’amis comme dans toutes les soirées mondaines, dans l’intimité de son atelier comme dans les rues où il peint par tous les temps, au cours des rares loisirs qu’il s’accorde comme en pleine création, Serge reste égal à lui-même. Si je devais le définir en quelques mots, je dirais : il vit sa peinture comme il vit sa vie, avec courage et simplicité ; il est sa peinture.

            Il est sa peinture et son œuvre est un tout. Qu’il s’agisse de ses natures mortes si vivantes, de ses portraits émouvants, de ses bouquets d’une rare luminosité ou des admirables paysages de Paris et d’ailleurs.

            On l’appelle « le peintre de Paris ». On pourrait également le nommer le peintre des cinq saisons, la cinquième étant celle du cœur, de la poésie à l’état pur, des sentiments exprimés par le somptueux arc de sa palette.

            Nombre de mes confrères ont écrit ces dernières années que Serge Belloni ne cotise à aucune chapelle, n’appartient à aucune école sinon celle du travail bien fait. C’est exact.

            J’ajouterai pour ma part que depuis le jour où je l’ai rencontré pour la première fois, son but est resté le même : tendre inlassablement et de toutes ses forces vers un idéal de perfection.

 

Serge Belloni " Le peintre de Paris " - View of a peaceful canal in Venice oil on canvas circa 1970

 

Serge Belloni, nicknamed "The Painter of Paris", devoted his life as a painter to retranscribing day after day, in all weathers, the face of Paris.

His second pole of activity: Venice, several months each year, in a total solitude that he considers essential to creation. His tastes led him to Venice Minor, the most ancient, where he found the audacity and strength of the first builders who gave the city its soul.

 

This beautiful painting shows us a view of the real Venice, the one of the Venetians, the life at the bend of a small peaceful canal, where the laundry hangs from the windows, with those unparalleled colors reflected in the calm water. 

 

Our painting has been exhibited at the Musée du Luxembourg and bears the stamp on the back of the canvas.

 

Superb oil on canvas signed lower left Serge Belloni circa 1970.

 

Dimensions unframed: H 31.88 In. - W 23.62 In.

Dimensions framed:     H 41.33 In. - W 33.07 In.

 

In excellent condition, we offer this painting in its original condition, served by its beautiful original patinated wood frame.

 

Biography:

 

Serge Belloni, known as The Painter of Paris, is the son of the upholsterer Luigi Belloni and Elvira Belloni née Molinari. He moved to Paris in 1933 where he studied painting at the Ecole supérieure des Beaux-Arts de Paris. He exhibited his paintings from 1946.

 

First prize of painting in Versailles (1949), Marie Bashkirtseff prize (1952), Silver Medal of the City of Paris, Vermeil Medal of the City of Paris (1980).

 

Museums :

 

Carnavalet Museum in Paris where several of these works are kept.

Museum CA' Pesaro in Venice.

 

Serge Belloni was born in Piacenza, Italy, on February 25, 1925. As a child, he lived in Paris, in the Faubourg Saint-Antoine, where his parents had lived for many years. His father, a craftsman, worked as an upholsterer-decorator.

 

Serge Belloni had to work part-time to pay for his studies at the Ecole des Beaux-Arts; these were difficult years that left their mark. At that time, he became friends with Lucien Moretti and Gérard Blondel.

 

At a very young age, Serge Belloni showed his work in exhibitions, following a solitary path from the beginning, far from genre groups.

 

He organized his first exhibition in Paris at the age of 21; from then on he lived solely, and without compromise, from his painting, carrying, as he likes to say, his cross every day. Whatever the weather, he painted "on the spot". Numerous trips to Holland allowed him to study, on the spot, the secrets of the Flemish masters. He worked on the rediscovery of ancient techniques that he would never stop perfecting. He uses the egg painting technique.

 

Serge Belloni works every day, in all seasons, without ever stopping, as if life was escaping him at every moment. His paintings are in the most important collections: Paris, Milan, Moscow, New York ... 

 

Serge Belloni died in Menton on October 28, 2005.

 

Giorgio Gamberini 

Italian journalist

            My first encounter with Serge Belloni was in the early 1950s. A friend we had in common, director of the newspaper in Plaisance (the town where Belloni was born), had asked me to get in touch with him. At the time, the artist was preparing an exhibition dedicated to Paris and Venice: the third that he presented to a particularly demanding public, that of his adopted city. I therefore had to meet him, see his latest works and say or rather write if, in my opinion, they fulfilled the promises of the young painter to whom two illustrious poets and a few enlightened amateurs had predicted, a few years earlier, a brilliant future.

            The interview began in a restaurant on the Île Saint-Louis and continued in the small workshop at 25, quai d'Anjou (since abandoned by Belloni for the less bohemian but more comfortable one at 27, quai de Bourbon).

            I was won over from the first moment. First of all by the man passionately loving all that is beautiful, the generous idealist sensitive to all the sufferings of the world; then, having seen his paintings, by the artist.

            At Belloni, the man and the artist are one and the same. In meetings with friends as in all social evenings, in the privacy of his studio as in the streets where he paints in all weathers, during the rare leisure time he allows himself as in full creation, Serge remains equal to itself. If I had to define him in a few words, I would say: he lives his painting as he lives his life, with courage and simplicity; he is his painting.

            He is his painting and his work is a whole. Whether it's his lively still lifes, his moving portraits, his bouquets of rare luminosity or the admirable landscapes of Paris and elsewhere.

            He is called "the painter of Paris". We could also call him the painter of the five seasons, the fifth being that of the heart, of poetry in its purest form, of the feelings expressed by the sumptuous arc of his palette.

            Many of my colleagues have written in recent years that Serge Belloni does not contribute to any chapel, does not belong to any school except that of a job well done. That's right.

            For my part, I would add that since the day I met him for the first time, his goal has remained the same: to strive tirelessly and with all his might towards an ideal of perfection.

Informations supplémentaires

  • N° de Stand: 82 83 et 84 - Allée 1
  • Galerie: MLD Antiquités
  • Siècle: 20ème Siècle
  • Dimensions: Dimension sans cadre : Hauteur 81 cm - Longueur 60 cm. Dimensions avec cadre : Hauteur 105 cm - Longueur 84 cm.
  • Matériaux: Huile sur toile
  • Provenance: France
  • Signature: Serge Belloni dit le Peintre de Paris (1925-2005)
  • Prix: 5.250 €
MLD Antiquités

Galeries 82, 83 & 84 - Allée 1
Laurence & Marc Debono

Laurence : +33 (0)6 07 57 42 55
Marc : +33 (0)6 42 88 18 83
Fixe : +33 (0)1 40 10 83 63
@mldantiquites
Voir le catalogue de l'Antiquaire
>> Visite virtuelle <<

https://www.mldantiques.com | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le Marché Biron
85, rue des Rosiers
120, avenue Michelet
93400 Saint-Ouen
Téléphone : +33 (0)1 40 11 59 69
Email : info@marchebiron.com

Newsletter

Réseaux sociaux

flogo rgb hex brc site 250 Twitter Logo WhiteOnBlue IG Glyph Fill youtube social square red

Plan des Puces

Plan des Puces de Saint-Ouen