85, rue des rosiers 93400 Saint-Ouen +33 (0) 1 40 11 59 69 info@marchebiron.com
Vous êtes ici Accueil . Le Catalogue . Sculptures . Le Chanteur Florentin Par Alphonse Van Beurden (1854 -1938) - Bronze

Le Chanteur Florentin Par Alphonse Van Beurden (1854 -1938) - Bronze

Proposé par
 
Le Chanteur Florentin Par Alphonse Van Beurden (1854 -1938) 
 

Sculpture en bronze représentant un jeune homme nommé « Le Chanteur Florentin » .
Patine brune
Signature du sculpteur "Alphonse Van Beurden" au dos du buste
Titré « Le Chanteur »
Hauteur : 50 cm
Parfait État
Période XIX ème siècle

Alphonse Van Beurden

Alphonse Van Beurden était étudiant à l’Académie d’Anvers, où il fut l’élève de Joseph Geefs et Edouard Dujardin (1868-1881).

Il fut récompensé par le 1er prix de sculpture en 1874 et 1877, mais enseignera le dessin à la même académie plus tard.
Il travailla aussi avec Jef Lambeaux.
En 1884, il devient membre de “Als ik kan” (“Si je peux”), une association d’artistes active de 1883 à 1952 ; il sculpta les bustes des membres.

A partir de 1885, il enseigne à l’Académie d’Anvers .
Il exposa beaucoup pendant sa carrière et eut un grand succès , il remporta plusieurs médailles dans les salons internationaux .
Le thème central absolu de son art se situe dans le domaine de l'art dit bourgeois du salon.
Dans la représentation parfaite de jeunes gens nus, de femmes et surtout d'enfants en bas âge, Alfons Van Beurden excelle comme nul autre.

Son maniement du matériel, ses capacités techniques et ses connaissances anatomiques suscitent encore aujourd'hui l'étonnement et le respect.
Van Beurden a clairement préféré le charme au drame, et a aimé la malice et les réactions inattendues de ses modèles qu'il a su exprimer à travers la sculpture en terre cuite, en marbre ou en bronze, toujours avec un haut degré de vraisemblance.
Les qualités de Van Beurden n'étaient pas seulement appréciées dans son pays d'origine, la Belgique, mais il a été récompensé par d'innombrables prix étrangers, jusqu'en Australie.
Il aime représenter les enfants avec beaucoup de tendresse.

Il a créé les deux figures féminines du balcon de la Bourse du Diamant à Anvers, la scène allégorique “Art égyptien” sur la façade nord du Musée Royal des Beaux-Arts à Anvers, ainsi que les superbes cariatides de 2m80 dans l’escalier du musée .
D’autres œuvres dans les musées à Bruxelles, Anvers et Zoo d’Anvers.

Après 1890, il se consacre à la réalisation de petites statues élégantes en ivoire.
A distinguer de son fils Alphonse Van Beurden Jr ou II qui fut surtout peintre (1878-1962) .

 The Florentine Singer By Alphonse Van Beurden (1854 -1938)
 

Bronze sculpture of a young man named "The Florentine Singer".
Brown patina
Signature of the sculptor "Alphonse Van Beurden" on the back of the bust
Titled "The Singer"
Height: 50 cm
Perfect Condition
Period XIX th century

Alphonse Van Beurden

Alphonse Van Beurden was a student at the Academy of Antwerp, where he was a pupil of Joseph Geefs and Edouard Dujardin (1868-1881) .

He was awarded the 1st prize for sculpture in 1874 and 1877, but later taught drawing at the same academy.
He also worked with Jef Lambeaux.
In 1884, he became a member of “Als ik kan” (“If I can”), an artists' association active from 1883 to 1952 ; he sculpted the busts of the limbs.
From 1885, he taught at the Academy of Antwerp. He exhibited a lot during his career and had great success, he won several medals in international salons . The absolute central theme of his art is in the area of the so-called bourgeois art of the living room.
In the perfect portrayal of naked young people, women and especially small children, Alfons Van Beurden excels like no other. His handling of the equipment, his technical abilities and his anatomical knowledge still arouse astonishment and respect today .

Van Beurden clearly preferred charm to drama, and liked the mischief and unexpected reactions of his models, which he was able to express through sculpture in terracotta, marble or bronze, always with a high degree of verisimilitude.
Van Beurden's qualities were not only appreciated in his home country , Belgium , but he was recognized with countless foreign prizes, all the way to Australia .
He likes to represent children with a lot of tenderness.
He created the two female figures on the balcony of the Diamond Exchange in Antwerp, the allegorical scene “Egyptian Art” on the north facade of the Royal Museum of Fine Arts in Antwerp , as well as the superb 2m80 caryatids in the staircase of the Museum .
Other works in museums in Brussels, Antwerp and Antwerp Zoo.
After 1890, he devoted himself to making small elegant ivory statues.

To be distinguished from his son Alphonse Van Beurden Jr or II who was above all a painter (1878-1962) .

Informations supplémentaires

  • N° de Stand: 113 - 114 - 115 , Allée 1
  • Galerie: Caroline Miguet Giafferri
  • Siècle: 19ème Siècle
  • Dimensions: Hauteur : 50 cm Height : 50 cm
  • Matériaux: Bronze
  • Provenance: France
  • Signature: Alphonse Van Beurden
  • Prix: 2700 euros
Caroline Giafferri Miguet

Galeries 113, 114, 115 & 188 - Allée 1 & 2
Caroline Giafferri Miguet
+33 (0)6 71 93 49 35
@galeriecarolinegiafferimiguet
Voir le catalogue de l'Antiquaire

https://www.marchebiron.com | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le Marché Biron
85, rue des Rosiers
120, avenue Michelet
93400 Saint-Ouen
Téléphone : +33 (0)1 40 11 59 69
Email : info@marchebiron.com

Newsletter

Réseaux sociaux

flogo rgb hex brc site 250 Twitter Logo WhiteOnBlue IG Glyph Fill youtube social square red

Plan des Puces

Plan des Puces de Saint-Ouen