85, rue des rosiers 93400 Saint-Ouen +33 (0) 1 40 11 59 69 info@marchebiron.com
Vous êtes ici Accueil . Le Catalogue . Sculptures . Ravageot Et Ravageode - Emmanuel Fremiet (1824 - 1910) - Bronze

Ravageot Et Ravageode - Emmanuel Fremiet (1824 - 1910) - Bronze Vendu

Proposé par

 

Ravageot Et Ravageode - Emmanuel Fremiet (1824 - 1910) 

Sculpture en bronze représentant un groupe de deux chiens , " Ravageot et Ravageode " , célèbre bassets de Napoléon III par Emmanuel Frémiet .  
Patine brune .
Période XIX ème siècle .
Version avec chaîne aux cous des chiens .
Signature du sculpteur " E.Fremiet " sur la terrasse ovale .
Parfait état .

Emmanuel Fremiet (1824 - 1910)

 
Emmanuel Fremiet est le neveu et l’élève du sculpteur François Rude .

Parallèlement à ses œuvres monumentales commandées par l’État , il est reconnu comme un excellent sculpteur animalier réaliste .
Emmanuel Fremiet se consacre surtout aux statues équestres .
Il débute comme lithographe scientifique (ostéologie) et travaille dans l’atelier des peintres de la morgue .
En 1843 , il envoie au Salon une étude de gazelle , prélude à une production prolifique .
Son Ours blessé et son Chien blessé sont acquis par l’État pour le musée du Luxembourg à Paris en 1850 .
Au cours des années 1850 , Fremiet produit des œuvres sur le thème de Napoléon III ...

Il expose des bronzes représentant les bassets de Napoléon III , Ravageot et Ravagode, au Salon de 1853 .

De 1855 à 1859 , il exécute une série de statuettes à sujet militaire pour l’empereur .
Il réalise le Monument de Napoléon Ier en 1868 et celui de Louis d’Orléans en 1869 (château de Pierrefonds) .
En 1874 , Emmanuel Fremiet conçoit le premier Monument équestre de Jeanne d’Arc , érigé place des Pyramides à Paris , qu’il remplaça à la suite de critiques sur les proportions par une autre version en 1900 .
Pendant cette période , il exécute aussi Pan et les oursons (Paris, musée d’Orsay) .

À la fin du XIXe siècle , un thème à la mode inspire Fremiet et d’autres artistes : celui de l’affrontement entre l’Homme et la Bête .
Un fait divers rapporté par le journal " Le Temps " relatait que dans un village gabonais , un gorille égaré et furieux aurait enlevé et molesté une femme , après avoir détruit des cabanes , en 1880 .
Par ailleurs , les récits d’explorateurs comme Alfred Russel Wallace emplissent les journaux d’articles et de gravures illustrant l’attaque d’un pisteur malais par un orang-outang .
Ce thème inspire à Fremiet plusieurs œuvres majeures . Le Gorille enlevant une négresse est d’abord refusé au Salon de 1859 , puis présenté derrière un rideau .
Une nouvelle version Gorille enlevant une femme reçoit une médaille d’honneur au Salon de la Société des Artistes Français de 1887, dont il est membre jusqu’en 1908 .
Cette œuvre, célèbre à son époque , fait néanmoins scandale car elle représente un gorille enlevant une femme nue , prétendument avec une intention de la violer, ce qui excitait la curiosité du public .

De la même veine et encore plus remarquable est L’Orang-outang étranglant un sauvage de Bornéo (1895) , une commande du Muséum national d’histoire naturelle de Paris , inspirée par les récits de Wallace , rapportés avec beaucoup d’exagérations par The Times .
Cette fois l’animal est un mâle , et en étranglant le « sauvage » , il accomplit un acte aussi impossible , physiquement et éthologiquement , que le viol d’une femme par un gorille .
Mais l’art opère et des générations de visiteurs de la galerie du Muséum où elle est exposée , ont été horrifiées par la force émanant de l’œuvre .

En 1893 , Fremiet réalise le Monument de Velázquez pour le jardin de la Colonnade du palais du Louvre à Paris et , en 1897, la statue de Saint Michel terrassant le dragon pour la flèche de l’abbatiale du Mont Saint-Michel . Fremiet est élu membre de l’Académie des beaux-arts en 1892 et succède à Antoine-Louis Barye comme professeur de dessin animalier au Muséum national d’histoire naturelle à Paris .

Il est membre de la Société des artistes français jusqu’en 1908 .
 
Group In Bronze Ravageot And Ravageode - Emmanuel Fremiet (1824 - 1910)
 
Bronze sculpture representing a group of two dogs , "Ravageot and Ravageode", famous bassets of Napoleon III by Emmanuel Frémiet .
Brown patina.
19th century period .
Version with chain around the dogs' necks .
Signature of the sculptor "E.Fremiet" on the oval terrace .
In a perfect state .

Emmanuel Fremiet (1824 - 1910)
 
Emmanuel Fremiet was the nephew and pupil of the sculptor François Rude .

Alongside his monumental works commissioned by the state , he is recognized as an excellent realist animal sculptor .
Emmanuel Fremiet is mainly devoted to equestrian statues .
He began as a scientific lithographer (osteology) and worked in the morgue's painters' studio .

In 1843 , he sent a gazelle study to the Salon, a prelude to a prolific production .
His Wounded Bear and Wounded Dog were acquired by the State for the Musée du Luxembourg in Paris in 1850 .
During the 1850s , Fremiet produced works on the theme of Napoleon III...

He exhibited bronzes representing the bassets of Napoleon III , Ravageot and Ravagode, at the 1853 Salon .

From 1855 to 1859 , he executed a series of statuettes on military subjects for the Emperor .
He created the Monument of Napoleon I in 1868 and that of Louis d'Orléans in 1869 (Château de Pierrefonds).
In 1874, Emmanuel Fremiet designed the first Equestrian Monument to Joan of Arc , erected on Place des Pyramides in Paris, which he replaced following criticism of the proportions with another version in 1900 .

During this period , he also executed Pan et les oursons (Paris, Musée d'Orsay). At the end of the 19th century , a fashionable theme inspired Fremiet and other artists : that of the confrontation between Man and Beast .
A news item reported by the newspaper " Le Temps " related that in a Gabonese village , a lost and furious gorilla would have kidnapped and molested a woman , after having destroyed huts , in 1880 . Moreover , the accounts of explorers like Alfred Russel Wallace fill the newspapers with articles and engravings illustrating the attack of a Malaysian tracker by an orangutan .

This theme inspired Fremiet to several major works .
The Gorilla Abducting a Negress was first refused at the Salon of 1859 , then presented behind a curtain .
A new version Gorilla abducting a woman received a medal of honor at the Salon de la Société des Artistes Français of 1887, of which he was a member until 1908 .
This work, famous in its time, nevertheless caused a scandal because it represented a gorilla abducting a naked woman, allegedly with the intention of raping her , which aroused the curiosity of the public. In the same vein and even more remarkable is The Orang-outang strangling a savage of Borneo (1895) , a commission from the National Museum of Natural History in Paris , inspired by the accounts of Wallace , reported with much exaggeration by The times .

This time the animal is a male, and by strangling the “savage”, he accomplishes an act as impossible , physically and ethologically , as the rape of a woman by a gorilla .
But art works and generations of visitors to the gallery of the Museum where it is exhibited have been horrified by the force emanating from the work .

In 1893 , Fremiet produced the Monument to Velázquez for the Colonnade garden of the Louvre Palace in Paris and , in 1897, the statue of Saint Michael slaying the dragon for the spire of the abbey church of Mont Saint-Michel .

Fremiet was elected a member of the Académie des Beaux-Arts in 1892 and succeeded Antoine-Louis Barye as professor of animal drawing at the Muséum national d'histoire naturelle in Paris .
He was a member of the Society of French Artists until 1908 .
 

Informations supplémentaires

  • N° de Stand: 113 - 114 - 115 , Allée 1
  • Galerie: Caroline Miguet Giafferri
  • Siècle: 19ème Siècle
  • Époque/Style: Napoléon III
  • Dimensions: Longueur : 17 cm Hauteur : 17 cm
  • Matériaux: bronze
  • Provenance: France
  • Signature: Emmanuel Frémiet
  • Prix: 2300 euros
Caroline Giafferri Miguet

Galeries 113, 114 & 115 - Allée 1
Caroline Giafferri Miguet
+33 (0)6 71 93 49 35
@galeriecarolinegiafferimiguet
Voir le catalogue de l'Antiquaire

https://www.marchebiron.com | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le Marché Biron
85, rue des Rosiers
120, avenue Michelet
93400 Saint-Ouen
Téléphone : +33 (0)1 40 11 59 69
Email : info@marchebiron.com

Newsletter

Réseaux sociaux

flogo rgb hex brc site 250 Twitter Logo WhiteOnBlue IG Glyph Fill youtube social square red

Plan des Puces

Plan des Puces de Saint-Ouen