85, rue des rosiers 93400 Saint-Ouen +33 (0) 1 40 11 59 69 info@marchebiron.com
Vous êtes ici Accueil . Le Catalogue . Sculptures . Sculpture - Aigle Au Rocher Par Antoine - Louis Barye (1795-1875) , F. Barbedienne . Fondeur - Bronze XIX ème Siècle

Sculpture - Aigle Au Rocher Par Antoine - Louis Barye (1795-1875) , F. Barbedienne . Fondeur - Bronze XIX ème Siècle

Proposé par
 
Aigle Au Rocher Par Antoine - Louis Barye (1795-1875) , F. Barbedienne . Fondeur 
 

Épreuve en bronze représentant un aigle , reposant sur un rocher , par Antoine - Louis Barye . 
L' aigle est représenté en mouvement , le bec ouvert , les ailes déployées , le regard vers l'horizon , il est prêt à l'envol .
La majesté des ailes à demi déployées , le détail des grandes plumes d’aigles , l’impression de puissance , sont ici mis en avant par Barye .
Bronze à patine doré . 
Signatures du sculpteur " BARYE " , et du fondeur Ferdinand Barbedienne , en creux , sur la terrasse naturaliste , richement ciselée . 
Fonte ancienne . 
Période XIX ème siècle . 
Très bon état de conservation et de patine .

Antoine - Louis Barye 

Célèbre pour ses sculptures animalières , Antoine-Louis Barye (1795 - 1875) est un fils d’orfèvre , qui se forme au travail des métaux chez un équipementier militaire et chez Jacques-Henri Fauconnier .

En 1818 , il entre à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris et fait son apprentissage dans l’atelier du sculpteur François Joseph Bosio et du peintre Jean-Antoine Gros .
Après plusieurs échecs au Grand Prix de Rome , Barye claque la porte des Beaux-Arts en 1825 .
Il s’oriente ensuite vers la sculpture animalière qu’il va remettre au goût du jour .
Avec son ami Delacroix, il se rend régulièrement à la ménagerie du Muséum d’histoire naturelle 
pour étudier et observer les animaux .

C’est en 1831 que Barye se fait connaître du grand public en exposant au Salon " LeTigre dévorant un gavial "  (Louvre) , œuvre mettant en scène un violent combat " d’une impressionnante virtuosité ".
Deux ans plus tard, il triomphe avec " Le Lion au Serpent " plâtre , qui sera également exposé avec succès dans sa version en bronze lors du Salon de 1836 .

Préférant le bronze au marbre jugé trop froid , l‘artiste multiplie les statuettes et les petits groupes animaliers qu’il fond et cisèle lui-même .

Barye meurt à l’âge de 80 ans , laissant derrière lui une importante production de dessins , aquarelles et peintures ainsi que des sculptures , pièces d’orfèvrerie .
Ses œuvres sont visibles aux musées du Louvre et d’Orsay .

 

Eagle On The Rock By Antoine - Louis Barye (1795-1875) , F. Barbedienne . Fondeur 
 

Bronze proof representing an eagle resting on a rock by Antoine-Louis Barye .
The eagle is represented in motion , beak open , wings spread , gaze towards the horizon , it is ready to take flight .
The majesty of the half-spread wings , the detail of the large eagle feathers , the impression of power , are highlighted here by Barye .
Bronze with golden patina .
Signatures of the sculptor " BARYE " and of the foundryman Ferdinand Barbedienne , in hollow , on the naturalist terrace , richly chiselled .
Old cast iron .
19th century period .
Very good state of preservation and patina .

Antoine - Louis Barye 

Famous for his animal sculptures , Antoine-Louis Barye (1795 - 1875) is a silversmith's son , who is trained in metalwork with a military equipment manufacturer and Jacques - Henri Fauconnier.

In 1818 , he entered the Ecole des Beaux - Arts in Paris and apprenticed in the studio of sculptor François Joseph Bosio and painter Jean-Antoine Gros.
After several failures at the Grand Prix de Rome , Barye slammed the door of the Fine Arts in 1825 .
He then turned to animal sculpture which he would bring back up to date .
With his friend Delacroix , he goes regularly to the menagerie of the Natural History Museum to study and observe animals .

It was in 1831 that Barye made himself known to the general public by exhibiting " The Tiger Devouring a Gavial " (Louvre) at the Salon , a work staging a violent fight "of impressive virtuosity".
Two years later , he triumphed with " The Lion au Serpent " plaster , which was also successfully exhibited in its bronze version at the Salon of 1836 .
Preferring bronze to marble considered too cold , the artist multiplied statuettes and small groups animals that he melts and chisels himself .

Barye died at the age of 80 , leaving behind an important production of drawings , watercolors and paintings as well as sculptures , pieces of goldsmith's work .
His works can be seen at the Louvre and Orsay Museums .

Informations supplémentaires

  • N° de Stand: 113 - 114 - 115 , Allée 1
  • Galerie: Caroline Miguet - Giafferri
  • Siècle: 19ème Siècle
  • Époque/Style: -
  • Dimensions: Largeur: 19 cm Hauteur: 15 cm Width: 19 cm Height: 15 cm
  • Matériaux: Bronze et Marbre
  • Provenance: France
  • Signature: BARYE
  • Prix: 2500 euros
Caroline Giafferri Miguet

Galeries 113, 114 & 115 - Allée 1
Caroline Giafferri Miguet
+33 (0)6 71 93 49 35
@galeriecarolinegiafferimiguet
Voir le catalogue de l'Antiquaire

https://www.marchebiron.com | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le Marché Biron
85, rue des Rosiers
120, avenue Michelet
93400 Saint-Ouen
Téléphone : +33 (0)1 40 11 59 69
Email : info@marchebiron.com

Newsletter

Réseaux sociaux

flogo rgb hex brc site 250 Twitter Logo WhiteOnBlue IG Glyph Fill youtube social square red

Plan des Puces

Plan des Puces de Saint-Ouen