Rechercher

Login

mardi, 13 mars 2018 17:25

Edith DAVIDSON, une histoire d’amour avec les Puces

Rien ne prédestinait Edith Davidson à devenir antiquaire, sinon son intérêt depuis toujours pour la peinture et les antiquités. C’est en aidant une amie antiquaire au Marché Biron qu’elle attrape le virus. Elle y travaille bientôt tous les week end, cumulant deux activités professionnelles tout en se formant à l’Ecole du Louvre et une école d’Art.

En 1990, elle décide de passer le pas et de prendre à son tour une boutique. C’est aussi sur le Marché Biron, qu’elle rencontrera son mari, antiquaire écossais, habitué des Puces de Paris Saint-Ouen.

Aujourd’hui, ils conjuguent ensemble leur passion pour ce métier. Si les antiquités anglaises ont leur place, ils se définissent avant tout comme généralistes. L’éclectisme, l’originalité et la rareté guident leurs choix.

Galerie Edith Davidson - Stands 136 & 137 allée 2

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.