Rechercher

Login

Apollon et les Muses – Atelier Jan van Balen (1611 – 1654) VENDU

Dans Peintures
Proposé par 
  • N° de Stand: 106
  • Galerie: Art & Antiquities Investment
  • Siècle: 17ème Siécle
  • Époque/Style: -
  • Dimensions: 48 x 55 cm
  • Matériaux: Huile sur cuivre

Huile sur cuivre. Ecole anversoise du XVIIème siècle. Atelier de Jan van Balen.

Apollon assis au centre de notre composition est représenté avec ses principaux attributs : la lyre, l’arc et les flèches. Entouré des neuf Muses, il est Apollon Musagète (conducteur des Muses). C’est donc sa position de Dieu des Arts qui est représentée par le peintre. Quelques Muses sont identifiables grâce à leurs attributs: Euterpe devant, la Muse de la musique se saisit d’une flûte de pan pour l’accompagner. Melpomène à gauche, qui représente la Tragédie, déclame son texte un masque à ses pieds. Uranie, Muse de l’Astronomie, est probablement une des deux figures assises de dos près du globe terrestre. Calliope, Muse de la poésie à droite, récite les vers écrits sur le rouleau de papier qu’elle tient. Clio, Muse de l’histoire, est coiffée d’une couronne de lauriers…

Une œuvre de Jan van Balen intitulée « l’Enfance de Bacchus » vendue à Paris en 2009 peut être comparée à la nôtre. Elle emprunte la même construction spatiale : un cadrage serré sur plusieurs personnages occupant presque tout l’espace. 

La palette employée avec une dominante de couleurs froides peu intenses offre une atmosphère douce et paisible. Au dos, une étiquette est collée et une vieille annotation à l’encre est inscrite: van Balen.

Vendue dans un rare cadre flamand à profil renversé en placage de bois noirci et guillochures du XVIIème siècle.

Dimensions : 18,5 cm x 25 cm la vue – 48 x 55 cm avec le cadre

Jan van Balen (Anvers 21.07.1611 – Id 14.03.1654) est le fils du grand Hendrick van Balen qui lui a enseigné son art. Dans les traces de « son maître de père », il excelle dans la peinture d'histoire (sujets religieux ou mythologiques) et les scènes de genre. Reçu maître à la Guilde de St-Luc d’Anvers en 1639, sa production est abondante et son succès certain. Tout comme son père qui peignit « à quatre mains » avec Jan Brueghel le Jeune ou Joos de Momper, Jan van Balen collabore à la réalisation d’œuvres avec son frère Gaspard, son beau-frère Theodoor van Thulden, avec Erasmus Quellinus le Jeune, mais aussi avec Jan Brueghel le Jeune. Avec ce dernier, il réalise notamment des « peintures en guirlande ». 

Les neuf Muses sont les filles de Zeus et de Mnémosyne (l’adjectif mnémotechnique en découle : la mémoire). Nées sur les monts Piéria, près du mont Olympe, elles sont présentent lors des festins des Dieux. Elles sont les inspiratrices des artistes de la Grèce et de la Rome antique. Souvent représentées accompagnées d'Apollon, elles veillent à la pensée : éloquence, persuasion, sagesse, histoire, mathématiques ou astronomie.

De manière simplifiée, les neufs Muses sont : Clio : muse de l'histoire - Euterpe : muse de la musique - Thalia : muse de la comédie - Melpomène : muse de la tragédie - Terpsichore : muse de la danse - Erato : muse du chant - Polymnie : muse de la rhétorique - Uranie : muse de l'astronomie - Calliope : muse de la poésie.

Coordonnées

Galerie n° : 108 - Allée 1
Nom : Matranga
Prénom : Thierry
Téléphone Portable : +33 (0)6 77 09 89 51

Pour parcourir le catalogue de l'antiquaire : cliquez ici

Site internet : www.marchebiron.com E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.